Autopsie : Opération anti-Talon !

0

Tempête médiatique à la foire anti-Talon. Radios, télévisions, journaux et réseaux sociaux sont acquis à la cabale contre le chef de l’État béninois. Et les médias internationaux, en roulement de tambours, sont chargés de démolir la cible désignée. Une avalanche de tirs. Objectif : détruire à tout prix le courageux réformateur qui bouscule les habitudes cousues au fil des décennies dans son pays. Cette presse a choisi son camp dans la crise post-électorale et le bras de fer qui oppose la mouvance de la Rupture et l’opposition.

L’affaire d’enlèvement de deux touristes français dans le Nord du Bénin a même vite dilaté l’hérésie et mis en transe les propagandistes de la nébuleuse. Et dans les pires gloses, on a maladroitement lié le coup terroriste à la gouvernance de Talon. L’incohérence est alors assaisonnée de petite dose d’hallucination fortifiée par une vaste conspiration contre le Président. La battue est ouverte. Les bourreaux rivalisent de surenchère à la chasse de l’insaisissable.

Paradoxe : le sinistre jongleur qui avait promis l’hécatombe et juré que « Talon marchera sur nos cadavres » devient le chouchou de la presse. Pris dans le tourbillon d’une nostalgie obstinée, le chef d’orchestre de l’agitation langoureuse, avait pris l’option infernale du jusqu’au-boutisme. Le manipulateur dont les pleurs anecdotiques avaient, naguère, alimenté les séquences théâtrales et provoqué l’hilarité mondiale, dirige désormais la petite guérilla. Du balcon de son refuge doré, il dope sa milice et répète les gammes de l’anarchie.

Cependant, l’agenda de l’opération anti-Talon structure la production médiatique. La presse continue de secréter le venin de l’intoxication. Reportages, débats taillés sur mesure, chroniques et commentaires au vitriol et brûlot anti-Talon pour ternir l’image de la démocratie au quartier latin de l’Afrique. La tête du réformateur est mise à prix.

La meute féroce et hurlante mobilise ses forces. L’opposition en pleine défausse réclame obsessionnellement mais vainement la peau du Président. Les médias étrangers ont le glaive au bout des plumes et micros. Une chaîne de télévision dont la ligne éditoriale est anti-Talon viscérale s’est même amusée à faire une revue de presse mondiale tendancieuse pour dévoiler le nouveau « Satan » à la planète. Promis à Golgotha, l’indestructible Talon est serein. A un point de non-retour dans sa marche glorieuse vers des réformes révolutionnaires, il construit sa légende. Malgré les attaques massives et d’intenses discours acrimonieux enfumant micros et caméras exotiques, la météo politique lui est constamment favorable.

Les médias internationaux ont beau désigner le coupable imaginaire qu’ils pilonnent inlassablement, le Président est déjà immunisé contre cette intoxication médiatique, sponsorisée et planifiée par des réseaux du Mal.

Dernière valse dans le chenil : l’irruption dans la campagne d’intoxication des soi-disant champions de la communauté scientifique. Tonalité inaudible et maladresse vertigineuse. L’intrusion a fait flop.

Talon est indestructible. Et il avance sous le puissant et nécessaire aiguillon des réformes. La grosse agitation des médias est plutôt pathétique. Disons qu’elle est inféconde. Une bêtise galopante.

Par : Sulpice Oscar GBAGUIDI

© www.boulevard-des-infos.com

Leave A Reply