Bénin : L’Etat donne juridiquement corps à l’UDBN

0

(Claudine Afiavi Prudencio définitivement dans la mouvance présidentielle)

« L’UDBN: entre légalité et reconquête ». Cette problematique a été au coeur de l’édition de ce dimanche 11 Août 2019 de l’Emission  » L’Invité du Dimanche » de la télévision nationale. Le journaliste Prevert Noutehou a eu pour invité, le Bâtonnier , Me Cyrille Yaovi DJIKUI, Chef de la Cellule juridique du parti Union Démocratique pour un Bénin Nouveau. Clarification juridique au sujet du recepissé définitif obtenu par le parti, les défis électoraux , le repard positif de l’UDBN sur la gouvernance Talon , la position de cette formation politique sur l’echiquier national et bien d’autres sujets d’actualité …ont constitué les temps forts de cet entretien.
Le Chef de la Cellule juridique de l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau a, d’entrée, affirmé sa fierté et son soulagement suite à l’obtention par l’UDBN du récépissé définitif qui consacre son existence juridique. <<Le Chemin a été long et difficile. Mais c’est l’arrivée qui compte>>, a indiqué l’avocat émérite qui, au passage, a salué la bravoure de la Presidente du parti, l’Honorable Claudine Afiavi Prudencio. Le Chef de la Cellule juridique de l’UDBN a ajouté , au registre des implications de l’obtention du recépissé définitif, sue le parti dont il est membre du bureau politique , peut désormais participer à l’animation de la vie politique, aux consultations électorales , à la conquête et à l’exercice du pouvoir. Des missions dévolues à un vrai parti politique.
Pour ce faire, precisera <<l’Invité du Diamnche>>, les cellules de bases de l’UDBN sont debout, dynamiques dans les 77 communes du Bénin. On a pû noter dans les propos de Me Djikui, que le parti Union Démocratique pour un Bénin Nouveau a pris très la mesure des défis à relever, après l’obtention du precieux sésame. Des défis à relever pour prouver à face du monde qu’il s’agit d’un parti qui a de l’ancrage dans les quatre coins du pays. Sur les ambitions du parti présidé par l’Amazone de la scène politique , Me Cyrille Yaovi DJIKUI, a affirmé que l’UDBN va se battre pour arracher des sièges dans les 77 communes du pays et en controler certaines.

UDBN un soutien très pertinent au Président Talon

Le Chef de la cellule juridique de l’UDBN n’as pas du tout fait dans l’hesitation sur la question de la position du parti sur l’échiquier politique béninois: << l’UDBN est résolument de la mouvance presidentielle>>. Un positionnement qui tient d’abord du principe de respect de la.parole donnée, mais ensuite et surtout par l’approbation de l’UDBN face au style de gouvernance du President Patrice Talon. <<La gouvernance aujourd’hui, c’est l’interêt général. La gouvernance aujourd’hui, c’est l’unité nationale. La gouvernance aujourd’hui, c’est le Bénin. Et le Bénin est ce que l’UDBN a de plus cher>>, a clamé le Chef de la cellule juridique de l’UDBN.

Me Djikui poursuivrant en avançant que la gestion qui se fait actuellement du pays est une bonne gestion. << C’est une gouvernance de rigueur, c’est une gouvernance de precision. Il y a un programme. On réflechit avant d’agir. On ne fait pas le contraire. On agit méthodiquement. >>, a détaillé l’invité. A plusieurs reprises dans l’entretien, le Chef de la cellule juridique de l’UDBN , a insisté sur le fait que cette bonne qualité de la gouvernance est determinant dans l’option délibérée de l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau, d’être aux côtés du Chef de l’Etat, de soutenir son action, de contribuer à la réussite de sa gouvernance, pour le bonheur des populations.

Me Cyrille Yaovi DJIKUI n’a pas manqué de constater et de saluer la concrétisation par le gouvernement de la rupture, de beaucoup de projets de construction d’infrastrutures, des efforts importants en matière d’aménagement et d’assainissement du cadre de vie, de l’augmentation substantielle de la cagnotte consacrée au programme de microts credits au plus pauvres.

Claudine Prudencio : un attachement justifié à la paix

Au cours du numero de <<l’Invité du dimanche >> , le journaliste a insisté piur savoir ( comme le demande d’ailleurs une frange de l’opinion) , pourquoi l’Honorable Claudine Prudencio , Presidente de l’UDBN a opté piur la paix alorsque d’autres acteurs politiques étaient en mode va-t-en-guerre »!?

A ce niveau, Me Djikui n’est pas allé par 4 chemins pour marteler que la Presidente de l’UDBN a des raisons suffisantes de rester accrochée à la paix. L’Honorables Claudine Afiavi Prudencio est une femme, une femme leader, une mère de famille. Mieux encore, dira le Chef de la cellule juridique de l’UDBN, tout parti politique doit proner et cultiverla paix à travers ses actions. Citant l’article 4 de la charte des partis politoques, Me Djikui a rappelé qu’un parti politique y est appelé à défendre la démocratie et la souveraineté, la consolidation de l’indépendance , la préservation de la cohesion et de l’unité nationale. << Tout ceci ne peut se faire sans la paix. C’est donc toit naturellement que la Presidente de l’UDBN prone la’paix en toutes circonstances>>, a conclut Me Cyrille Yaovi DJIKUI.

Leave A Reply