Bénin : Robert Dékènou distingué « Meilleur 2ème planteur au Bénin »

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)

© www.boulevard-des-infos.com

La promotion et la préservation de l’économie verte constitue une priorité pour le gouvernement de la rupture depuis quelques années. C’est pourquoi dès l’aurore de l’an 2016, ce régime s’emploie à faire de l’économie verte, un axe stratégique de développement à travers l’attribution de prix aux meilleurs lauréats de différents campagnes de reboisement par le biais de la Direction Générale des Eaux Forêts et Chasses (DGEFC).

Comme les années antérieures, la récompense des meilleurs acteurs qui se distinguent à travers le reboisement est encore au rendez-vous en cette année 2020. Ainsi, des prix ont été distribués aux meilleurs acteurs de l’économie verte de 2017-2018 et 2018-2019.

Au nombre de ceux qui ont été distingués cette année 2020, figure Robert Dékènou. Il a été distingué par le gouvernement, comme étant le deuxième meilleurs planteurs pour la sauvegarde de l’économie verte au Bénin. Robert Dékènou qui a reçu une enveloppe financière de un million cinq cent mille francs CFA (1.500.000f CFA) est spécialisé dans la production de Teck, un bois prisé par les béninois et généralement utilisé dans les constructions de bâtiments.

La plantation de Sieur Dékènou est située dans la commune d’Aplahoué, arrondissement de Atomè, dans le département du Couffo. Elle occupe une superficie de près de 40 hectares. Cette plantation privée a attiré l’attention des services des Eaux Forêts et chasses, non seulement de par son étendue, mais surtout par l’entretien et la délimitation méticuleuse que le promoteur a mis entre les différentes générations de Teck.

Outre Monsieur Robert Dékènou, le deuxième meilleurs planteurs du Bénin des campagnes de reboisement 2017-2018 et 2018-2019, il y a également Osée Aristide OHIN, le premier des Meilleurs planteurs des ces campagnes. Il emporte une cagnotte de deux millions (2.000.000) de francs CFA. Le troisième meilleur planteur sur le plan national est Jonathan Mèhou. Il empoche quant à lui une enveloppe de un million (1.000.000) de francs CFA.

Au total, trente-et-un lauréats/promoteurs ont été primés par le gouvernement pour le compte de ces deux dernières campagnes de promotion et de sauvegarde de l’économie verte.

Leave A Reply