Bénin : L’ANAEPMR sécurise des bornes fontaines à Djakotomey et Toviklin

0

Par : Chafick FAGBÉMI

© www.boulevard-des-infos.com

Une délégation de l’Agence Nationale d’Approvisionnement en Eau Potable en Milieu Rural (ANAEPMR) était du 18 au 20 juin 2020 dans l’Arrondissement de Houégamey dans la Commune de Djakotomey puis dans la Commune de Toviklin. Cette délégation avait pour mission de procéder à la validation et à la sécurisation des sites d’implantation des bornes fontaines complémentaires, des forages et des châteaux d’eau de ce SAEPmV de Houégamey. Cette infrastructure hydraulique permettra de desservir aussi bien l’arrondissement de Houégamey à Djakotomey et quelques villages de la Commune de Toviklin.

Une étape importante vient d’être franchie dans la réalisation du Système d’Approvisionnement en Eau Potable multi villages (SAEPmV) de Hégamey dans la Commune de Djakotomey. Il s’agit de l’identification, de la validation et de la sécurisation des sites d’implantation des bornes fontaines complémentaires. À travers ce projet, le Gouvernement Talon ambitionne de réduire les peines des populations à la recherche de l’eau potable.

À l’origine, il était prévu la construction d’une Adduction d’eau village (AEV) dans cet arrondissement qui éprouve des difficultés en approvisionnement du liquide précieux. En octobre 2019, il a été déjà procédé à la validation des ouvrages de l’AEV. Mais après redimensionnement, il a été prévu de passer au SAEPmV. Ainsi, le groupement d’entreprises a sollicité la réception du réseau de canalisation, la validation des sites d’implantation des BF complémentaires et la collecte des actes de sécurisation du site du forage et du château dans la commune de Toviklin afin de finaliser son dossier d’exécution. Après la validation des dossiers, l’entreprise en charge de ce projet pourra démarrer les travaux de génie civil.

Des données qui tiennent compte des besoins des populations bénéficiaires

Au total, 36 bornes fontaines ont été implantées afin d’éviter aux populations de parcourir de longues distances à la recherche de l’eau potable.

L’infrastructure est également composée de deux châteaux de 400 m3 dont un château de 100 m3 qui sera réhabilité et un autre château de 300 m3 qui sera entièrement construit.
A noter que cette mission a été effectuée en étroite collaboration avec les présumés propriétaires des sites récepteurs des forages et des châteaux d’eau et des bornes fontaines, les élus locaux/Communaux et les Services déconcentrés de l’Eau sans oublier la mission de contrôle.

Progressivement, le maillage du territoire national pour l’approvisionnement en eau potable se poursuit. Ces travaux viennent s’ajouter aux nombreuses autres déjà lancés et en cours de réalisation à travers le pays.

Sans tambours ni trompettes, Patrice Talon et son Gouvernement œuvrent pour l’accès universel en eau potable d’ici 2021 à le Projet d’Amélioration de Systèmes d’Approvisionnement en Eau Potable dans 24 villages du Bénin entièrement financé par le budget national.

Leave A Reply