Bénin : Le coach Adam AFFO DENDE donne des conseils clés pour le bien-être financier

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI 

© www.boulevard-des-infos.com

À la faveur de son rendez-vous hebdomadaire de coaching pour le bien-être financier, Monsieur Adam AFFO DENDE a entretenu cette semaine (le lundi 4 Janvier 2020) en ligne, ses milliers de followers sur 3 astuces nécessaires à cerner par tout candidat qui aspire devenir libre financièrement.

Avec une méthodologie dont il maîtrise le lead, le conférencier 2AD s’est évertué au cours de ce premier numéro de la nouvelle année 2021, à expliquer à son auditoire religieusement connecté et très assidu, les « Principales connaissances pratiques à retenir et à appliquer pour le bien-être financier », thème de la présente édition hebdomadaire. Nous vous présentons ci-dessous, un condensé de la séance. Lisez plutôt.

***********

« Principales connaissances pratiques à retenir et à appliquer pour le bien-être financier. »

Par : Adam DENDE AFFO

1- Changer de vie pour un avenir meilleur : En prime abord, il faut prendre la ferme décision de devenir riche. Ceci implique un changement de vie. Faire autre choix que celui initialement adopté. Pour y arriver, il faudra oser rêver et se poser régulièrement les questions ci-après : Où voudrais-je être d’ici quelques années ? Que dois-je faire aujourd’hui, afin de mieux vivre demain ?

Il faut surtout faire le choix de ne pas être défini par les autres, éviter le suivisme.

2- Retenir ceci : gagner l’argent est un jeu.

Pour gagner à un jeu, il faut maîtriser ses règles. Les règles à connaître pour devenir et demeurer riche, se retrouvent dans l’éducation financière.

Il faut donc faire augmenter son intelligence financière.

3- Les 3 conseils clés pour le bien-être financier

a- Savoir le pourquoi on veut devenir riche

Il faut une raison clé qui vous motive à être riche. Pour ce faire, il faut établir la liste de tout ce qu’on souhaite réaliser dans sa vie, et celle de tout ce qu’on ne souhaite pas vivre. Ainsi, on détermine les véritables raisons pour lesquelles l’on doit être riche. Et c’est ce qui nous évite d’abandonner face au premier obstacle.

b- Connaître la différence entre un actif et un passif

C’est très simple à faire : tout ce qui fait rentrer de l’argent est considéré comme l’actif, et tout ce qui fait dépenser constitue le passif (abstraction faite de ces notions là en comptabilité). Alors, il faut arriver à construire une base solide d’actifs, créer des sources de revenus. Ceux qui sont riches aujourd’hui, c’est ceux qui ont pris l’habitude d’investir.
Au lieu de contracter un prêt pour acheter une maison de résidence par exemple, on peut choisir d’acquérir ou construire une maison à louer.
Dans le premier cas (la résidence) on aura à gérer des dépenses (remboursement du crédit, charges liées à l’entretien de la maison, fonciers, etc) alors que dans le second cas, les revenus générés par l’actif nous permettraient de faire face aux dépenses et maintenir son équilibre financier. En somme, il faut investir assez pour pouvoir dépenser dans les revenus issus de ses investissements. La maison de résidence constitue ici un passif.
Pour les premiers investissements, il vaut mieux aller vers les actifs, acquérir une maison à louer par exemple, quitte à se servir plus tard des revenus pour construire sa propre maison. Il faut aimer investir dans les actifs.

c- Ne pas travailler pour l’argent, mais faire en sorte que l’argent soit à ses services

On ne peut pas être riche en ayant le salaire comme seule source de revenus. Il faut éviter d’être salarié tout le temps, si l’on veut être riche.
Alors pour aller plus loin, il faut comprendre les stratégies qui vont générer des revenus. En la matière, je recommande celles de Robert Kiyosaki (à travers le cadran du cashflow) qui nous définit quatre (4) catégories de personnes.

1- L’employé E(la sécurité financière). Il travaille pour l’argent, il consacre tout son temps pour l’argent. C’est certainement la manière la plus populaire de gagner de l’argent. La plupart des gens se disent en sécurité lorsqu’ils ont un emploi et se sentent protéger. Cependant, une partie des employés est insatisfaite de sa situation économique. Le salaire ne suffit pas et l’attente de la fin du mois devient dure à supporter. Pour devenir financièrement libre, il faut créer son propre business.

2- Le Travailleur indépendant (S comme Self employed)

C’est dans cette catégorie que l’on retrouve, les professions libérales comme les avocats, les médecins, les notaires et toute autre profession qui peut se pratiquer en indépendant. Cette manière de gagner de l’argent ressemble pratiquement à la première manière à la différence que les travailleurs indépendants peuvent fixer eux-même leurs honoraires et gagnent plus que dans la 1ere catégorie.

Beaucoup de ces travailleurs gagnent très bien leur vie mais ils sont « obligés » de travailler dur pour gagner des sous.
Les deux catégories décrites ci-dessus se trouvent du côté gauche du cadran du cashflow . Je vais vous parler maintenant du côté droit du Cadran ainsi que les avantages que ce côté présente.

Les deux précédentes catégories représentent 95% de la population mondiale mais ne détiennent que 5% de la richesse mondiale.

3- Le propriétaire d’entreprise B (Busines Owner)

Le propriétaire d’entreprise est différent du travailleur indépendant. Il possède l’entreprise mais n’est pas obligé d’y travailler tout le temps. Par exemple un propriétaire d’entreprise peut créer un business en déléguant ou nommant un directeur, en recrutant des employés et en mettant en place tout un système pour que la structure fonctionne sans lui. Il y a beaucoup davantages à se trouver dans cette catégorie. Les business man mettent en place un système qui travaille pour eux et génère les revenus.

*4 – L’investisseur (I* investisor)

L’investisseur gagne sa vie en faisant divers investissements. Il peut investir dans les actions, les obligations, les fonds de placement dans l’immobilier etc. La chose à retenir lorsqu’on parle d’investisseurs est qu’ils font travailler l’argent pour eux et non l’inverse.

*Les deux dernières catégories représentent 5% de la population mondiale, mais détiennent 95% de la richesse mondiale.*

Notons qu’au niveau des deux premières catégories, l’on travaille pour s’assurer une sécurité financière alors que les deux dernières garantissent l’indépendance financière, l’objectif que nous sommes invités à atteindre.

Le but de celui qui aspire au bien-être financier est de tout mettre en œuvre pour quitter les deux premières catégories ( *E* et *S* et se retrouver dans l’une des deux dernières ( *B* ou *I*).

*Bonne chance et courage à chacun et à tous et bonne décision à prendre pour se faire installer dans le bien-être financier confortable.*

Ce 04/01/2021

Leave A Reply