Coopération : l’Union européenne renforce le Bénin dans l’adaptation de son système de sécurité

0

Il s’est ouvert ce jeudi 18 février 2021 à Cotonou, un séminaire de haut niveau sur l’adaptation du système de sécurité du Bénin. Cette rencontre a connu la présence de Madame Sylvia Hartleif, Ambassadrice Cheffe de la Délégation de l’Union européenne au Bénin. À cette occasion, la Cheffe de l’UE au Bénin a apprécié le niveau de la coopération dans ce domaine et a rappelé la détermination de l’Europe à soutenir le Bénin pour plus d’efficacité.

Par : Is-Deen O. TIDJANI
© www.boulevard-des-infos.com

Cette rencontre faut-il le préciser, est le couronnement d’une longue collaboration entamée depuis l’année 2019. Ladite collaboration aura permis le premier déploiement au Bénin, des experts en réforme du secteur de la sécurité mis à disposition par l’Union européenne afin d’approfondir la coopération entre le Bénin et l’UE dans le domaine de la sécurité. La rencontre de Cotonou qui rassemble plusieurs responsables en charge de la sécurité au plus haut niveau, permet surtout d’apprécier les efforts de transformation accomplis pour adapter le secteur de la sécurité du Bénin aux nouvelles menaces régionales, de préciser les priorités, et au besoins, d’identifier des actions complémentaires qui contribueront à compléter le processus.

À l’ouverture de cette rencontre, l’Ambassadrice Sylvia Hartleif, n’a pas caché sa satisfaction de constater que plus d’un an après la mise en œuvre de cette collaboration, que les objectifs de la mission ont été atteints. « Notre partenariat est désormais une réalité, rendue possible par les intérêts communs de nos institutions respectives, mais aussi par une confiance mutuelle que nous avons pu instaurer au cours du temps, et qui constitue indubitablement une condition préalable essentielle pour toute coopération dans un secteur si délicat. »

Elle a aussi rappelé que « les efforts pour adapter le secteur de la sécurité au Bénin aux nouvelles menaces ont besoin d’être soutenus et l’Union européenne comme d’autres partenaires du Bénin, joue sa partition ».

La Cheffe de l’UE au Bénin précise également que la 6ème édition du Dialogue politique tenue le 11 Février dernier à Cotonou, aura été une belle tribune pour l’Europe, de réaffirmer l’importance du secteur de la sécurité dans le cadre du partenariat futur entre l’UE et son partenaire de longue date qu’est le Bénin.

L’Ambassadrice Sylvia Hartleif précise pour finir, que ces assises constituent à n’en point douter, une opportunité pour non seulement enrichir les débats avec des idées concrètes, mais que les résultats de cette rencontre pourront être synthétisés sous la forme d’une feuille de route pour la transformation du secteur de la sécurité au Bénin. « Nous sommes résolument à votre côté dans cet effort, pour deux raisons majeures : La première est liée à l’augmentation de la violence qui touche les populations de plusieurs pays voisins, et qui menace de s’étendre en direction du Bénin. Les Etats en Afrique, comme en Europe, sont devenus les cibles de nombreux mouvements terroristes qui tentent d’exploiter la peur qu’ils provoquent pour dresser nos communautés nationales les unes contre les autres. La situation sécuritaire en Afrique de l’Ouest est devenue plus préoccupante ces dernières années avec des actes de violence de masse perpétrés notamment au Mali, au Niger, au Burkina Faso et au Nigeria….. La deuxième raison repose sur les priorités de politique extérieure de l’UE en Afrique de l’Ouest. Le Haut Représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a réaffirmé en avril 2020 la nécessité de consacrer encore plus de ressources pour lutter contre l’extension de l’instabilité au-delà du Sahel, en annonçant un montant supplémentaire de 194 millions d’euros pour soutenir la sécurité, la stabilité et la résilience de la région… »a-t-elle insisté.

Leave A Reply