Bénin : L’Etat épaule la SBEE pour le payement de ses partenaires

0

La société béninoise d’énergie Electrique (SBEE) efface la mauvaise étique de débitrice insolvable qui lui collait à la peau depuis un bon moment. Elle a pris la résolution d’éponger ses dettes vis-à-vis de ses partenaires. Sa solvabilité sera possible grâce à l’appui du gouvernement qui a pris la décision d’être son garant dans le cadre d’un concours bancaire. C’est la décision prise en conseil des ministres du mercredi 28 Novembre dernier par le chef de l’Etat et les membres du gouvernement.
Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)
Les difficultés de trésorerie qui secouent la Société Béninoise d’Energie Electrique (SBEE) depuis un bon moment seront bientôt de vieux souvenirs. Cette situation qui est la conséquence de problèmes structurels de vieille date, ne lui permet pas encore d’honorer ses engagements financiers vis-à-vis de ses partenaires que sont la Communauté électrique du Bénin (CEB) et autres fournisseurs.
Mais la situation a déjà changée. Maintenant décidée à en finir avec le statut de débitrice insolvable, la société a sollicité du Gouvernement, l’autorisation de réaliser un concours bancaire de 27 milliards de FCFA auprès de banques de la place. Ce concours bancaire servira entre autre à l’apurement total des dettes de 16 milliards de F CFA que la SBEE doit à la communauté électrique du Bénin (CEB). Les 11 milliards restants représentent le montant des dettes de la SBEE vis-à-vis d’autres fournisseurs.
Il est à souligner qu’à travers cette opération, le Bénin se met totalement à jour à l’égard de la CEB, conformément aux conclusions de la séance de travail tenue à Lomé, au Togo, le 27 novembre 2018, entre les deux Chefs d’Etat et invitant les deux pays à mettre en place leurs garanties respectives au plus tard le 31 décembre 2018. C’est avant tout, une bonne démarche du gouvernement du Président Talon, qui affiche sa crédibilité auprès de ses partenaires et surtout de la CEB. Aussi importe-t-il de faire remarquer que le gouvernement ne s’est pas simplement arrêté à l’octroi de la caution de l’Etat, il s’est également assuré d’un bon mécanisme de remboursement qui ne saurait être préjudiciable à l’entreprise.

Quelques mesures pratiques pour relancer la SBEE

Pour le remboursement à bonne date de cette dette, la SBEE ouvrira un compte séquestre alimenté mensuellement à concurrence de 500 millions de FCFA. Sa capacité à supporter le poids de l’endettement ne sera donc pas affectée par le concours bancaire sollicité. L’apurement des dettes des fournisseurs locaux est un nouveau souffle pour ces entreprises qui pourront se mettre à flot et développer leurs stratégies. C’est à coup sûr, l’amorce du renouveau et de la restructuration de la SBEE en vue de sa modernisation conformément à la nouvelle dynamique en cours dans ce secteur.

Leave A Reply