Bénin : « …Ce que la République attend de nous, ce n’est pas d’avoir raison individuellement… » dixit Patrice Talon

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)

Un signal fort aura été lancé par le Chef de l’État béninois Patrice Talon, lors de son traditionnel discours sur l’état de la nation prononcé hier jeudi 27 décembre 2018, au palais des gouverneurs à Porto-Novo.
Il s’adressait généralement à toute la classe politique béninoise, et singulièrement à ceux qui épousent une vision contraire à la sienne, sur le chemin de développement du Bénin.
En effet, au cours du prononcé de son discours, Patrice Talon qui annonçait la tenue dans les semaines à venir des élections législatives, lancera une invite à toute la classe politique béninoise en ces termes : « … C’est à ce titre que nous serons appelés aux urnes dans quelques semaines, pour désigner nos députés, ceux de la 8ème législature. Je voudrais d’ores et déjà nous inviter à transcender, le moment venu, nos passions pour faire de ces consultations, un moment de convivialité. C’est ainsi que nous continuerons à perpétuer la bonne réputation de notre processus démocratique. Car, ce que la République attend de nous, ce n’est pas d’avoir raison individuellement. C’est d’avoir raison collectivement, historiquement, en tant que peuple, en tant que nation…. »
À travers ce passage, le premier magistrat du Bénin lançait un appel à l’union, à la solidarité, et surtout un appel au patriotisme des uns et des autres pour que demeure avant et après tout, la Nation Béninoise.
Selon certains observateurs avertis de la chose politique, cette adresse du Chef de l’État devra être considéré comme une main tendue à toutes les chapelles politiques. « Nous devons considérer ce message du Président Patrice Talon comme une invitation à l’Union autour de lui pour révéler véritablement le Bénin », aura confié un proche de l’opposition. « Mais reste à savoir si cet appel est sincère », poursuivra-t-il.

Leave A Reply