Natondé AKÉ au sujet des positionnements : "On fera des listes équilibrées par circonscription électorale"

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T) 
© www.boulevard-des-infos.com
L’honorable Bonaventure Natondé AKÉ, membre fondateur de l’Union Progressiste et député élu dans la 24ème circonscription électorale était invité sur l’émission « Mètomèxo » (actualité de mon pays, ndlr), de Canal 3 ce lundi 4 février 2019. À cette occasion, l’élu du peuple a abordé plusieurs sujets dont entre autres, les différentes actions du gouvernement Talon pour le développement du pays, les activités de l’Union dont il est membre fondateur, l’obtention du quitus fiscal dans le cadre des prochaines élections, la réforme du système partisan, et le succès croissant qu’engrange la Haute École de Commerce et de Management (HECM) dont il est le fondateur.
À la question de savoir pourquoi des citoyens se plaignent-ils toujours de ce que l’argent ne circule pas dans le pays malgré les nombreuses réformes du gouvernement Talon, l’invité Natondé AKÉ a souligné que la conjoncture économique qui frappe le monde entier n’épargne pas notre pays. Pour lui, l’argument selon lequel l’argent ne circule pas a toujours été agité depuis les différents gouvernements qui se succèdent au Bénin. « Depuis Kérékou, en passant par les 10 ans du président Yayi où j’ai été deux fois ministre de son gouvernement, les gens ont toujours dit que l’argent ne circule pas. Je pense que ce sont ceux qui sont habitué à l’argent facile qui disent cela. » Il soutient que toute réforme a besoin de temps pour impacter les populations bénéficiaires. Pour l’honorable Bonaventure Natondé AKÉ plusieurs mesures sociales du gouvernement et plusieurs chantiers ont été lancés pour prouver le travail titanesque qu’accompli le gouvernement du Président Patrice Talon. Il a saisi cette occasion pour réitérer son soutien au Président Talon.

Talon et le social ne font qu’un

Les mesures sociales sous le gouvernement Talon sont nombreuses et diverses. L’élu de la 24 ème circonscription en a cité plusieurs à l’occasion de son passage sur cette tribune. Dans ce registre on retrouve : le vote de la loi n°2017-02 portant bail à usage domestique en République du Bénin ; l’autonomisation des femmes et des jeunes filles à travers différents projets; les emplois directs et indirects créés via les différents chantiers ouverts dans tout le pays; les mesures conservatoire prises par le gouvernement pour empêcher les casses de maisons dans l’affaire domaniale Marcos à Womey; la fin des concours frauduleux qui donne désormais la chance aux enfants de pauvres aussi d’être admissibles sans aucune intervention ; etc…

De l’obtention du quitus fiscal pour les élections !

Sur le sujet, l’honorable a été très clair. Un bon citoyen doit payer au jour le jour ses impôts. Il ne faudrait pas attendre les derniers jours pour se libérer de ses impôts et taxes. « Moi qui vous parle, je paye régulièrement mes impôts. J’ai déjà rempli les formalités et et j’attends mon quitus fiscal. Je n’attends pas les derniers jours pour aller payer mes impôts. Comme je sais que au plus tard la date 10, il faut les payer, déjà le 5, je fais les démarches pour ne pas avoir à payer les pénalités. Seuls ceux qui ont l’habitude de cumuler les impôts peuvent se plaindre. Moi je pense que je suis en règle et j’attends mon quitus fiscal. », a-t-il déclaré.

La réforme du système partisan est nécessaire

Selon Natondé AKÉ, il fallait cette réforme pour le Bénin. Il fait remarquer que cette réforme a permis de passer de, plus de 200 partis, à quelques formations politiques dont deux majeures à savoir l’Union progressiste (UP) et du Parti Républicain, soutenant tous les actions du Chef de l’État. Bonaventure Natondé AKÉ jure que cette réforme revitalise la démocratie béninoise, et l’enracine ainsi dans le concert des grandes nations démocratiques comme les États Unis d’Amérique et la France.

Pourquoi l’Union Progressiste est-elle sur le terrain ?

À cet effet, le membre fondateur de l’Union justifie que c’est pour informer les populations à la base dans les 77 communes sur les textes, idéologies et modes de fonctionnement de ce géant. Natondé AKÉ jure que cette tournée de l’Union Progressiste qui a officiellement pris fin le 19 janvier 2019, ne devra point être assimilée à une campagne électorale précoce. Et il complète que pour une participation réussie aux prochaines législatives, les positionnements seront faites de façon équilibrée. « …On fera des listes équilibrées par circonscription électorale. (…) Nous sommes avec l’électorat, et nous sommes capables de prendre les quatre sièges de la 24ème circonscription électorale. »

HECM, leader aujourd’hui, leader toujours !

Il ne pouvait passer sur cette émission sans que les animateurs ne l’entende sur les prouesses répétées de la Haute École de Commerce et de Management (HECM) aux différents examens nationaux. Et à juste titre, Natondé AKÉ, Fondateur-Promoteur de la Haute École de Commerce et de Management (HECM) est revenu sur les belles performances de 77% de taux de réussite enregistré au premier examen national de Master et plus de 85% de taux de réussite au dernier examen national de licence professionnelle, qu’a réalisé son établissement privé d’enseignement supérieur. Il dira que cette prouesse est le signe de la rigueur appliqué dans l’enseignement dispensé dans ce haut lieu du savoir, qui fait le bonheur des apprenants, des parents et de plusieurs structures (banques, administration publique, etc…) depuis bientôt 20 ans d’existence.

Leave A Reply