Bénin/Microfinance : Le « Micro Crédit Mobile », Avantages et innovations

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)

© www.boulevard-des-infos.com

Dans le cadre des réformes mise en œuvre dans le secteur de la Microfinance au Bénin, le gouvernement du Président Patrice Talon a opté depuis Août 2018, pour l’expérimentation d’un nouveau produit dénommé « Micro Crédit Mobile ». En prélude au lancement officiel de produit dans les jours à venir sur toute l’étendue du territoire national, la ministre des affaires sociales et de la microfinance, Madame Bintou Adam Chabi Taro, les responsables du Fonds national de la microfinance (FNM) et autres acteurs du secteur de la microfinance au Bénin, étaient face la presse ce mardi 5 février 2019 au siège du FNM à Cotonou. À cette occasion, ils ont expliqué aux hommes des médias, les avantages et innovations contenus dans ce nouveau produit dénommé « micro crédit mobile » pour les acteurs du secteur, ainsi que les mécanismes de fonctionnement du « micro crédit mobile ».

La phase pilote de ce nouveau produit dénommé « Micro Crédit Mobile » qui est en expérimentation depuis août 2018, a déjà impacté environ 3000 personnes dans les douze départements du Bénin soit environ 250 bénéficiaires par département.
Selon la ministre des affaires sociales et de la microfinance, Madame Bintou Adam Chabi Taro, ce produit est tout simplement « un chef d’œuvre dont le mécanisme de mise en œuvre tranche avec l’ancienne formule où, il est difficile d’affirmer sans réserve que l’argent mis à la disposition des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) pour être octroyés sous forme de crédit, est effectivement aller entre les mains des bénéficiaires réels. »
Elle soutient que ce produit permet non seulement de rapprocher les services des bénéficiaires, mais surtout d’amoindrir leurs dépenses. En outre, « l’enrôlement des potentielles bénéficiaires à ce produit est totalement gratuit et toute tentative de marchandage dans le processus doit être dénoncée », a insisté la ministre.
Le « Micro Crédit Mobile » à entendre la ministre Bintou Adam Chabi Taro permettra également de faire « …les opérations d’octroi et de remboursement de crédit en temps réel, quelle que soit la situation géographique de l’opération ; le suivi au niveau central de la situation des remboursements par agent, par SFD, par commune ou département est aussi possible à tout moment et en tout lieu. »

Pour finir, la ministre des affaires sociales et de la microfinance rappelle que « ce projet de finance digitale du FNM dont la phase pilote a connu un succès, traduit la volonté du Chef de l’État de transformer à moyen terme le Bénin en une plateforme de services numériques pour toute l’Afrique de l’Ouest. »

Les avantages et innovations du « Micro Crédit Mobile »

Comment ça marche ? Quelles sont les conditions à remplir par les bénéficiaires pour être prises en comptes ? Et pour quels résultats ? C’est à ces différentes méthodologies que se sont attelés Monsieur Pascal Kounnou, Chef Projet Finance digitale et Madame Denise Atihounkpé, Directrice générale du Fonds national de la microfinance (FNM).
Dans cette droite ligne, Madame Denise Atihounkpé a surtout énuméré les avantages de ce nouveau produit pour les bénéficiaires, le FNM, les Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) et surtout pour l’état béninois.
Elle précisera d’entrée que pour sa mise en œuvre efficiente et efficace, 9621 agents marchands mobiles, dotés de terminaux de payements électroniques (TPE) ont déjà été déployés sur le terrain pour satisfaire et/ou approvisionner les clients.

Ce produit, informe Madame Atihounkpé, permettra au FNM d’éviter la cavalerie financière ; de réduire, localiser et maîtriser les impayés ; de localiser les bénéficiaires ; d’augmenter le taux de pénétration ; de réduire les coûts de suivis sur le terrain ; d’offrir plus de visibilité au FNM dans la finance digitale et surtout, d’avoir une transparence plus fluide dans les opérations.

Pour les SFD, la mise en œuvre du produit permet, toujours selon la DG/FNM, : la proximité avec les clients ; la réduction des coûts opérationnels ; l’extension du réseau ; la mobilisation de plus d’épargne par les SFD ; la diversification des produits et services financiers offerts ; l’accentuation de la visibilité et de la présence du SFD ; l’adaptation des offres aux habitudes et comportements changeants des clients, etc…

Pour le bénéficiaire final, le « Micro Crédit Mobile » facilitera la digitalisation ; la proximité du service ; la réduction du coût du service ; la discrétion dans la réalisation des opération financière ; l’adaptation à l’évolution technologique et la facilité de l’épargne.

Pour l’État Béninois, la mise du Micro Crédit Mobile » permet l’effectivité de l’inclusion financière ; l’effectivité de l’inclusion sociale ; la création d’emplois pour au moins 9621 agents marchands mobiles ; le suivi en temps réel des transaction et de leur volume ; la dématérialisation et la démonétisation ; la limitation des risques de fraudes et de braquage ; plus de mobilisation de l’épargne intérieure ; la numérisation de l’économie ; l’accroissement de l’assiette d’impôts et par ricochet des ressources financières de l’état.

Monsieur Pascal Kounnou, Chef Projet Finance digitale soulignera quant à lui, que deux phases sont importantes dans l’opérationnalisation du « Micro Crédit Mobile ». Il s’agit d’une part, de la mise en œuvre qui implique l’enregistrement préalable des bénéficiaires auprès des argents marchands avec soit le récipissé de l’enregistrement au RAVIP, et du remboursement qui est aussi une étape bien trop importante, d’autre part. Dans ce registre, il a développé les dix étapes qui vont de l’enrôlement jusqu’à l’octroi du crédit ainsi que du taux de pourcentage assujetti.

Quelques données techniques sur le « Micro Crédit Mobile »

Le « Micro Crédit Mobile » comme l’indique son nom, est un nouveau produit mise en œuvre par le gouvernement du Président Talon pour accompagner les femmes béninoises dans leurs activités génératrices de revenues. Ce produit qui fait déjà le bonheur de plusieurs de nos mamans, est bien différent des transferts Mobile Money habituels, en ce sens qu’il permet aux bénéficiaires d’obtenir des crédits. Le montant minimal de crédit accordé aux bénéficiaires dans le cadre de la mise en œuvre de ce produit est de 50.000 francs CFA renouvelable une fois avec possibilité de passer à 100.000f CFA renouvelable aussi une fois. Le taux d’intérêt appliqué dans la mise en applocation est de 8,5% payable en 6 mois, soit 4500f CFA pour le crédit de 50.000f CFA.

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)

© www.boulevard-des-infos.com

Leave A Reply