Bénin : Melvina BELLO IROKO appelle à une prise de conscience collective et citoyenne pour des élections apaisées

1

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)

© www.boulevard-des-infos.com

L’ambiance sociopolitique actuelle du Bénin ne cesse de préoccuper les citoyens épris de paix. Au nombre de ceux qui proposent des solutions pour une issue pacifique, figure la Women Peace Maker, Madame Melvina BELLO IROKO, Présidente de la Fondation Cléopâtre d’Afrique pour la Paix et le Développement, et Médiatrice auprès des institutions internationales.

À travers une déclaration en date du 15 mars 2019, la Présidente de la Fondation Cléopâtre d’Afrique pour la Paix et le Développement a émis le souhait de voir tout le monde « ….debout pour apporter notre contribution à la recherche de l’équilibre qui nous réconcilie avec nous-mêmes et avec nos institutions afin que nous continuons notre marche vers la prospérité nationale. » Aussi voudrait-elle appeller « …à une prise de conscience collective et citoyenne en vue de sauver notre processus démocratique à travers le rétablissement du dialogue, un dialogue franc et citoyen. »

Pour finir, Madame Melvina BELLO IROKO réaffirme son soutien à « …toutes démarches engagées par les forces vives du pays et les personnalités en vue de trouver des solutions idoines pour aplanir nos divergences et aller vers la tenue des élections inclusives, libres, démocratiques et appaisées. » Nous vous proposons de lire l’intégralité de sa déclaration.

*******

Déclaration de Madame Melvina BELLO IROKO, à l’occasion de la crise que traverse le Bénin dans le déroulement du processus des élections législatives d’avril 2019.

Béninoises, béninois,
Chers compatriotes !

A l’heure où notre pays traverse des difficultés économiques, sociales et surtout politiques ;

A l’heure où notre chère Nation traverse des moments de doute, ce redoutable ennemi qui insidieusement prend place dans la conscience du citoyen et dérègle la confiance en nos institutions ;
Nous avons le devoir de nous mettre debout pour apporter notre contribution à la recherche de l’équilibre qui nous réconcilie avec nous-mêmes et avec nos institutions afin que nous continuions notre marche vers la prospérité nationale.

J’en appelle à une prise de conscience collective et citoyenne en vue de sauver notre processus démocratique à travers le rétablissement du dialogue, un dialogue franc et citoyen.

En tant que femme, mère et ma qualité de Présidente de la Fondation Cléopâtre d’Afrique pour la Paix et le Développement, Médiatrice auprès des institutions internationales, je m’inscris et m’engage sans réserve dans la dynamique de ceux qui appellent et œuvrent pour la stabilité de notre pays.

Je réaffirme mon soutien à toutes les démarches engagées par les forces vives du pays et les personnalités en vue de trouver des solutions idoines pour aplanir nos divergences et aller vers la tenue des élections inclusives, libres, démocratiques et apaisées.

Préoccupée par le climat délétère qui règne dans notre pays, je nous invite à cultiver la Paix ;

Car il ne suffit pas de parler de la Paix, et bien il faut croire en elle.
Et il ne suffit pas de croire en elle, il faut la construire.

Cultivons donc la Paix à travers nos réflexions, nos comportements, nos paroles et nos actes. 

Il y va de l’intérêt de tous les béninois et c’est le pays qui en sortira grandi.

L’Espoir est permis.
Vive le BENIN !
Vive la REPUBLIQUE !
Fait à Cotonou, le 15 mars 2019.

Madame Melvina BELLO IROKO,
Présidente de la Fondation Cléopâtre d’Afrique pour la Paix et le Développement,
Women Peace Maker.

DiscussionUn commentaire

  1. Ces personnes étaient où quand les lois scélérates ont été initiées et votées nuitamment par une poignée de députés… Je crains que cette initiative arrive trop tard.

Leave A Reply