Bénin : FCDB appelle à la non-violence et souhaite des assises nationales

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)
© www.boulevard-des-infos.com
Gonflés à bloc, les militants du parti Force cauri pour le développement du Bénin (FCDB) étaient aux côtés des responsables et du Président Soumanou Séibou TOLÉBA ce samedi 11 mai 2019 à Cotonou. C’était à l’occasion d’une conférence de presse qui devrait être une tribune d’opinion sur la situation socio-politique nationale et d’appel à la non-violence.
Au cours de cette sortie médiatique, Monsieur Soumanou TOLÉBA et les autres membres de ce parti qui se réclame de l’opposition constructive, ont dans un premier temps fait la genèse de leur parti. Ils ont ensuite évoqué les différentes démarches administratives et autres tribulations vécues afin d’obtenir les documents nécessaires pour la constitution des dossiers devant leur permettre de participer valablement aux dernières élections législatives. Enfin ils ont appelé leurs compatriotes à des comportements pacifiques et surtout à prôner la paix face à toutes les situations.
C’est dans cet élan que le Président du parti Force Cauri pour le Développement du Bénin (FCDB), Monsieur Soumanou TOLÉBA a saisi cette occasion pour appeler le peuple à la patience et surtout à la non-violence. « Notre parti ne souhaite pas la violence dans notre pays. Notre parti ne souhaite pas qu’on divise le pays. Notre parti ne souhaite pas voir les fils et filles de ce pays avec des bagages sur la tête. Nous souhaitons que le Président Talon appelle l’ensemble de la classe politique nationale pour des échanges. », a déclaré le professeur Soumanou TOLÉBA.
Il est à rappeler que plusieurs (deux) communications ont été données à l’occasion. La première présentée par Fred Houénou, pour appeler à la paix, et la seconde exposée par Alain François Adibou qui donne la lecture du FCDB sur les réformes mises en œuvre par le gouvernement Talon. Il n’ont pas manqué de faire des propositions pour permettre au gouvernement de corriger les imperfections.

Leave A Reply