Bénin : IRSP bientôt un centre de collaboration de l’OMS

0

L’avenir de l’Institut Régional de Santé Publique (IRSP) était au cœur d’une séance de travail tenue à la salle de conférence du MESRS ce mardi 11 juin 2019. Autour de Marie Odile ATTANASSO et son homologue de la santé, une mission de l’Organisation Mondiale de la la Santé OMS, les responsables de l’Institut Régional de Santé Publique IRSP et les membres des cabinets.

La mission conduite par le représentant résident de l’OMS au Bénin Mr BAPTISTE Jean Pierre , est à Cotonou pour faire le point du niveau d’avancement du processus de transformation de l’IRSP en un centre de Collaboration de l’OMS en Afrique Francophone.

La délégation est venue évaluer ce qui est fait à ce jour pour permettre à l’IRSP : d’avoir un statut de bi appartenance au (Ministère de l’enseignement supérieur et le Ministère de la santé) ; de disposer d’un laboratoire de référence pour répondre efficacement aux besoins sanitaires de la région ; de devenir une école de formation de renom dans le domaine de la santé ; de remplir les conditions nécessaires pour devenir d’ici Décembre 2019 un centre de Collaboration de l’OMS à l’image de l’image de l’Institut Pasteur de Dakar au Sénégal.

Des propos du Directeur de l’IRSP et du Ministre de la Santé, il ressort que de nombreux efforts sont faits pour atteindre les objectifs. Le statut de bi appartenance de l’Institut est en bonne voie avec un arrêté interministériel déjà signé et une convention entre le Ministère de la Santé et l’IRSP en cours de signature. Un plaidoyer est aussi fait auprès des partenaires tels que l’OAS pour obtenir un Laboratoire P3 afin de permettre à l’IRSP de s’occuper prioritairement des maladies hémorragiques.

La Ministre de L’Enseignement Supérieur et de Recherche Scientifique a pour finir la séance rassuré la délégation de l’OMS de ce que le Bénin jouera sa partition pour la concrétisation effective de ce projet dans le délai requis.

Par : Imrane ISSIFOU (Collaboration)

© www.boulevard-des-infos.com

Leave A Reply