Adresse de Claudine Prudencio à l'occasion du 59è anniversaire de l'indépendance

0
(Priorité à l’effort patriotique pour la paix, l’épanouissement politique et socioéconomique des femmes et des jeunes)
Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)
Le Bénin commémore ce jeudi 1er Août 2019, le 59ème anniversaire de son accession à la souveraineté nationale et internationale. À l’occasion de cette commémoration, il est ordinaire de voir les fils et filles du pays se prononcer sur l’état du pays et surtout émettre des vœux pour l’avenir. C’est dans ce registre que s’inscrit la présidente de l’UDBN, l’honorable Claudine Afiavi Prudencio. À travers un message dont BOULEVARD DES INFOS a pu avoir copie, cette amazone des temps modernes qui se bat à sa manière pour le développement de son cher pays le Bénin, émet entre autres vœux que d’ici les années à venir, plusieurs femmes se joignent à elle pour animer convenablement la vie politique du pays. Claudine Afiavi Prudencio n’a pas manqué de plaider pour que priorité soit faite constamment dans nos actions pour la paix, l’épanouissement politique et socioéconomique des femmes et des jeunes. Lisez ici, l’intégralité de son message.
**************
Chers compatriotes ;
En cette  veille de la célébration du 59 ème anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et internationale, j’ai une forte pensée pour toutes les filles et tous les fils de cette patrie qui croient encore et toujours à son essor!
Il s’agit, à mon avis, d’un devoir patriotique.
L’amour de chaque Béninois pour notre Nation commune doit être renouvelé à l’occasion de cette fête de l’indépendance.
Cet amour patriotique est gage de notre capacité  :
✓ à nous battre de toutes nos forces, de toute notre intelligence pour préserver dans notre pays, la paix , la concorde et l’unité Nationale,;
✓ à  œuvrer pacifiquement, mais de façon acharnée, pour la préservation de la légalité, de la légitimité et des libertés fondamentales ;
✓à nous engager résolument et efficacement pour l’émergence, l’épanouissement des jeunes et des femmes, deux catégories sociales qui, pour nous, sont absolument prioritaires.
Nous rêvons tous d’un Bénin économiquement prospère, dans un climat apaisé.
En ce moment chargé d’histoire, je voudrais réitérer mon plaidoyer de femme leader et de mère de famille, pour que le Bénin soit toujours debout, ses enfants aussi! Et en paix!
Les acteurs politiques doivent se parler!
Les acteurs économiques doivent, avec l’appui des pouvoirs publics, retrouver un espace plus attractif et plus fertile pour la création de richesses et d’emplois pour les jeunes. Une jeunesse qui, aux côtés des Femmes, ne demande que l’opportunité de travailler, le  pain et la paix.
Je formule , par ailleurs, un vœu qui m’est très cher: que dans les années à venir (pourquoi pas déjà à partir de l’échéance des 60 ans d’indépendance de notre pays), eh bien, que la gent féminine fasse parler d’elle dans l’animation de la vie publique, aussi fort qu’elle n’a pû le faire depuis 1960.
Hommages aux braves aînées, véritables amazones de la vie publique, qui ont marqué le Bénin politique, d’un sceau indélébile. Nous devons faire mieux! Et nous devons être plus nombreuses à nous y engager.
Je crois en un lendemain meilleur pour mon pays, quels que soient les soubresauts. Je renouvelle mon engagement pour une meilleure contribution de la femme leader au développement de la Nation.
Bonne fête de l’indépendance à toutes et tous !
Et Que Dieu bénisse le Bénin !
Honorable Claudine Afiavi Prudencio

Leave A Reply