Bénin/Enseignement supérieur : HECM maintient son agrément et confirme sa suprématie

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)
© www.boulevard-des-infos.com

À la faveur d’un point de presse organisé ce mercredi 21 août 2019, la liste des établissements privés de l’enseignement supérieur en règle vis-à-vis de la législation en vigueur en République du Bénin pour le compte de l’année universitaire 2019-2020 a été officiellement publiée. Cette liste a été rendue officielle au terme des travaux d’appurement de la Direction Générale de l’enseignement supérieur (DGES) en collaboration avec le Conseil Consultatif national de l’enseignement supérieur.

Au nombre des 29 universités et établissements d’enseignement supérieur agréés à ouvrir leurs portes ou à continuer d’exercer pour le compte de l’année universitaire 2019-2020, parce que remplissant convenablement tous les critères, figure sans aucune surprise, la Haute école de commerce et de management (HECM).

En dehors de la petite remarque de la commission qui a travaillé, et que les responsables ont promis corrigé dans les heures à venir, la Haute école de commerce et de management (HECM) a été autorisée à continuer à dispenser le savoir sur le territoire national dans toutes les filières homologuées. Mieux, cette prestigieuse université privée a été félicitée par la commission qui salue non seulement la performance académique remarquable, mais surtout ses efforts soutenus de recrutement d’enseignants permanents.

Il serait superflus de rappeler que la Haute école de commerce et de management (HECM) depuis plusieurs années, tient toujours haut le flambeau de la formation de qualité avec d’excellents résultats aux examens nationaux de Licence et de Master. Ces résultats sont sans nul doute, les fruits des recrutements d’enseignants permanents avec le niveau requis dans ses différents centres de formations à savoir Porto-Novo, Cotonou, Akpakpa, Abomey-Calavi, Atrokpocodji, Bohicon et Pararakou.

C’est d’ailleurs cet accent particulier qu’elle met dans le choix des enseignants et la rigueur dans le déroulement des cours doublé d’un respect strict des normes en vigueur, qui lui ont value la confiance des autorités de Brest Business School (BBS), la première école franco-chinoise de commerce de France, de nouer un partenariat avec elle en juin dernier. Ce qui permet désormais à compter de l’année universitaire 2019-2020 à ses étudiants de poursuivre leurs études en France après la licence.

Il faut rappeler que 29 établissements d’enseignement supérieur sont agréés contre 93 à fermer dont 51 pour le compte de 2018-2019 et 42 pour 2019-2020. A cette liste s’ajoutent 10 autres établissements auxquels les autorisations de création seront retirées.

Leave A Reply