Bénin : La « dératisation » à l’UDBN fait mal aux « microbes » (Communiqué)

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)

© www.boulevard-des-infos.com

Par un communiqué en date du 03 septembre 2019 et dont BOULEVARD DES INFOS a copie, la Cellule de Communication de l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) que préside l’honorable Claudine Afiavi Prudencio, rassure l’opinion sur les réels mobiles ayant conduit le parti à se séparer de certains individus qui polluaient et infestaient l’atmosphère paisible qui a toujours règné au sein de ce parti. Selon le communiqué dont voici copie (ci-dessous), il n’est point question d’une démission, mais plutôt d’un simulacre de mascarade et de montages que ces mises en cause tentent vainement de faire espérant se donner un poids politique qu’ils n’ont jamais eu. « Il n’y a pas crise à l’UDBN et il n’est question de quelque vague de d’émissions que ce soit. Il s’est agi plutôt d’un assainissement ordinaire comme cela devrait se faire au sein de tout parti politique sérieux attaché au respect des textes et des normes. », a précisé le communiqué. Lire ici, l’intégralité du communiqué de la Cellule de Communication de l’UDBN.

**************

UNION DEMOCRARTIQUE POUR UN BENIN NOUVEAU
COMMUNIQUE CELL-COM UDBN

Suite à la diffusion de la décision N°0001/BEN/PDTE/09/19 en date du lundi 02 Septembre 2019, portant radiation des sieurs Igor Alignon Bocco, Modeste Onidjè, Olga Aïna et Gabriel Ahodi du parti Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN), les intéressés et leurs sbires multiplient des manœuvres malsaines visant à semer la confusion sur le sens et la portée de ladite décision. Par le présent communiqué, la Cellule de Communication du parti tient à rappeler que :
➢ il n’y pas de crise à l’UDBN et il n’est question de quelque vague de démissions que ce soit. Il s’est agi plutôt d’un assainissement ordinaire comme cela devrait se faire au sein de tout parti politique sérieux attaché au respect des textes et des normes ;
➢ Il paraît incompréhensible que des personnes qui reconnaissent avoir eu, pendant plusieurs mois, des comportements totalement contraires aux textes du parti, au principe de discipline de groupe et qui ont longtemps affiché leur intention de saboter les intérêts de l’UDBN, prétendent démissionner dudit parti seulement aujourd’hui, seulement maintenant qu’ils ont écopé de la sanction qu’ils méritent ;
➢ Les documents diffusés sur les réseaux sociaux pour faire croire à l’opinion qu’il y aurait une vague de démissions à l’UDBN n’ont aucune valeur, aucune base logique et juridique ; ils ne constituent que des montages précipitamment orchestrés pour tenter de brouiller le message d’assurance et de grande crédibilité que les instances dirigeantes ont adressé aux militants UDBN convaincus à travers la décision de radiation de ces militants restés longtemps en conflit avec les textes du parti et qui s’obstinaient persévérer dans les déviances et des actes d’ingratitude notoire ;
➢ Il est à retenir qu’à l’UDBN, comme cela arrive dans le fonctionnement de toute organisation séreuse, quelques militants ayant fait le choix délibéré de violer les textes et normes, de s’entêter à jouer contre les intérêts du parti, ont été sanctionnés à la mesure de leur forfaiture. Pas plus que ça ! C’est un acte ordinaire dans la vie d’un parti politique.

La tentative d’installation de la confusion n’a été voulue que par ces désormais ex-militants UDBN, déboussolés et leurs sbires inconnus au bataillon, en ‘’mode derniers soubresauts’’ et dont la radiation ne crée aucun soucis aux structures de l’UDBN ; elle les rend plutôt plus crédibles.

L’existence juridique acquise par l’UDBN, les exigences de la nouvelle charte des partis politiques et les défis électoraux imminents constituent autant de facteurs qui appellent du parti Union Démocratique pour un Bénin Nouveau, un plus grand sérieux, un degré plus élevé de rigueur dans l’application des textes et des normes. C’est dans cette dynamique que s’inscrit l’œuvre d’assainissement du 02 Septembre 2019.

La Présidente de l’UDBN, l’Honorable Claudine Afiavi PRUDENCIO exhorte tous les militants et militantes convaincus à la sérénité et à la détermination dont ils ont toujours fait montre. Elle les félicite pour le constant et efficace travail de mobilisation qu’ils abattent sur le terrain, dans les 77 communes du Bénin.

Les militants sont invités, dans les activités sur le terrain, à ne céder à aucune provocation gratuite ni à la violence.

Vive l’UDBN assaini !
Vive l’UDBN plus grand !
Vive l’UDBN plus crédible !
En avant pour des succès électoraux inédits !

Fait à Abomey-Calavi, le 03 Septembre 2019
Cell-Com /UDBN

Leave A Reply