Bénin/Radiation à l’UDBN : L’Union Nationale des femmes en symbiose avec décision de la Présidente Prudencio

0

(Elles saluent une décision historique et courageuse)

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)
© www.boulevard-des-infos.com

Dans un communiqué de presse rendu officiel ce jeudi 5 Septembre 2019, les femmes de l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) réuni au sein de la Fédération Nationale des femmes saluent l’acte courageux de la Présidente Claudine Prudencio ayant conduit à la radiation pure et simple de certains indélicats qui mettaient à mal le bon fonctionnement du parti UDBN, de part leurs agissements. Pour madame Mariannick Gouthon, Présidente du Bureau de la Fédération Nationale des femmes-UDBN, la décision prononcée le lundi 02 Septembre 2019 portant radiation des individus concernés, rentre parfaitement en ligne de compte avec la dynamique en cours dans leur formation politique qu’est l’UDBN. Lire ici, le communiqué presse.

************

UNION DEMOCRATIQUE POUR UN BENIN NOUVEAU

MESSAGE DE L’UNION NATIONALE DES FEMMES UDBN

Depuis que l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) a acquis, au prix de lourds sacrifices, son existence juridique définitive, le paysage politique béninois compte officiellement avec notre famille politique.

Nous, responsables et membres de l’Union Nationale des Femmes de l’UDBN, éprouvons un sentiment de soulagement et de grande fierté. Grande fierté parce que nous pouvons réaliser notre rêve, celui d’apporter notre légitime et précieuse contribution à l’animation de la vie politique et des sphères de décision y afférentes.

Notre fierté est d’autant plus grande que ce processus a été conduit sous les auspices de notre chère sœur, la brave Amazone, l’Honorable Claudine Afiavi Prudencio, seule femme Présidente de parti, aujourd’hui en République du Bénin. Nous lui avons témoigné et continuons de lui témoigner notre soutien indéfectible, à elle et à tout le Bureau Exécutif National du parti.

C’est avec le même enthousiasme que nous avons approuvé le processus de redynamisation des structures du parti à toutes les échelles. Aussi sommes-nous convaincues que l’énorme travail de mobilisation en cours sur le terrain ne peut réussir qu’à partir de l’opération d’assainissement visant à donner de la fierté et de l’engouement aux vrais militants, convaincus de nos idéaux, respectueux des textes régissant le parti et déterminés à mouiller le maillot.

La décision prononcée le lundi 02 Septembre 2019 portant radiation des sieurs Igor Alignon Bocco, Modeste Onidjè, Olga Aïna et Gabriel Ahodi, rentre parfaitement en ligne de compte de cette dynamique en cours dans notre formation politique.

En effet, au regard des dispositions de la nouvelle charte des partis politiques et compte tenu des défis qui sont les nôtres, l’UDBN ne saurait continuer à tolérer en son sein des comportements désobligeants voire déshonorants par lesquels brillaient certains camarades d’hier. Les nombreuses femmes et jeunes filles les nombreux jeunes qui affluent des quatre coins du pays et de la diaspora pour adhérer à notre parti, ont besoin d’être accueillies dans une famille politique crédible, respectable et elles-mêmes respectées.

Nous avons tout le temps dit que lorsque la femme est à la tête d’une organisation, cette dernière est gérée avec plus de rigueur, acquiert plus crédibilité en respectant les textes. La réforme du système partisan nous donne une occasion en or de le démontrer.

Vu la gravité des fautes dont se sont rendus coupables ces désormais ex-militants UDBN, et considérant la grande patience dont la Présidente et les membres du Bureau Exécutif National ont fait montre vis-à-vis des mis en cause, l’Union Nationale des Femmes de l’UDBN dénonce les agitations et manœuvres dilatoires dans lesquelles se lancent les radiés dans le vil dessein de rechercher l’effet de victimisation.

L’ingratitude et les contre-vérités distillées par ses personnes n’émoussent en rien l’engouement et la détermination des militants UDBN en général et des membres de la UNF-UDBN en particulier.

Nous sommes convaincues que si la vertu, la rigueur et le vrai patriotisme doivent trouver plus d’espaces dans le jeu politique, ces valeurs passeront prioritairement par la femme. L’UDBN compte donner l’exemple en la matière.

Nous, femmes de l’UDBN, ne laisserons la latitude à personne de tenter de s’acharner injustement et malhonnêtement contre ce label que nous sommes si fiers de porter.

Nous profitons de cette occasion pour dire tout notre encouragement à la Présidente et à tout le Bureau Exécutif National et les exhorter à continuer dans cette dynamique qui, loin de nous déranger, crédibilise et renforce les bases de notre très cher parti UDBN.

Nous lançons un vibrant appel à tous nous militants, particulièrement les femmes à rester mobilisées pour mouiller le maillot et démontrer sur le terrain et à l’occasion des prochaines joutes électorales, que ce que femme veut, Dieu veut. Cette assertion est tout aussi vraie en politique.
Vive le leadership féminin en politique !
Vive l’Union Nationale des Femmes de l’UDBN !
Vive l’UDBN !

Pour le Bureau de la FNF-UDBN,
La Présidente,

Mariannick GOUTHON

Leave A Reply