Bénin : Le gouvernement renforce les mesures d’incitation au développement du sport

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)

© www.boulevard-des-infos.com

À la faveur du Conseil des Ministres tenu le mercredi 04 Décembre 2019, les membres du gouvernement ont pris connaissance du compte rendu de leurs collègues chargés des Sports et des Finances relatif à l’application de la taxe pour le développement du sport, contenue dans la loi de finances exercice 2019.

À l’occasion, le gouvernement a noté avec satisfaction, l’engouement suscité par cette initiative auprès des sociétés et autres grandes entreprises qui apportent leurs contributions au financement du sport à hauteur d’un pour mille de leurs chiffres d’affaires hors toutes taxes. Un constat qui a conduit le gouvernement a décidé d’étendre cette mesure et de la renforcer. Ainsi, à l’instar des ressources investies pour les clubs sportifs, les montants octroyés aux fédérations seront désormais considérés comme éligibles à cette contribution d’un pour mille au titre de la taxe pour le développement du sport.

Initiée afin de susciter l’intérêt du secteur privé à la professionnalisation du sport dans notre pays d’une part, et à la propriété ou la copropriété des associations et clubs sportifs par les entreprises d’autre part, cette mesure du gouvernement porte aujourd’hui de bons fruits. En effet, par cette mesure incitative de taxe pour le développement du sport, le gouvernement a voulu avant tout mettre le secteur privé et surtout les entreprises et autres sociétés, au cœur du sport de compétition. Cette mesure d’extension des réformes vers les fédérations sportives en règle, participe-t-elle également de la compétitivité mais surtout de la diversification des sources de revenues de nos fédérations sportives. Ce qui induira inévitablement, la transparence dans la gestion, mais aussi va booster davantage le Sport au Bénin et installer définitivement notre pays dans le concert des grandes nations sportives. À terme, la mesure favorisera aussi d’améliorer les performances des pratiquants ou licenciés.

Leave A Reply