Bénin : La puissance financière ne fait plus le politique

1

Par : Chafick FAGBÉMI

© www.boulevard-des-infos.com

Travailler à un système partisan plus pertinent et moins dévalorisant. C’est la raison principale de la réforme du système partisan entreprise par le Chef de l’Etat et soutenue par les élus du peuple au cour de la 7ème législature.

Après cette opération difficile mais nécessaire, la métamorphose s’observe désormais au sein des partis politiques ayant une existence juridique légale et les regroupements d’envergure nationale sont de mise. Dès lors, il n’est plus question de voir des clubs électoraux se revendiquer un quelconque droit existence, encore des scènes de distribution d’argent aux électeurs de circonstance. L’achat de conscience autrefois illégalement légalisé a fait place à la formation au militantisme au niveau des partis politiques.

Au lendemain de ces réformes courageuses, le président Patrice Talon, artisan de cette nouvel donne apprécie et note qu’on peut enfin apprécier le travail abattu. « …Nous pouvons observer en effet, au plan de l’animation de la vie politique, qu’il est désormais de moins en moins question de prébende revendiquée au nom d’un terroir quelconque, que de choix stratégiques engageant l’intérêt national… De fait, si l’on ose la prospection, l’on entreverrait déjà les prémices de l’extinction de l’entrepreneuriat politique, au profit d’une nouvelle dynamique plus noble, susceptible de faire de nos hommes politiques, les véritables hommes d’Etat dont notre pays a besoin… Ce renouvellement de la posture politique coïncide, comme par bénédiction, avec une transition générationnelle au sein de nos Institutions… Aussi est-il de mon devoir de saluer ici, ceux de nos aînés qui, sentant venir cette heure, ont œuvré avec sagesse et détachement à la réussite du passage de témoin. » s’est-il réjoui à la faveur d’une déclaration tenue lors de la cérémonie de présentation de vœux des corps constitués et du haut commandement militaire à son endroit.

DiscussionUn commentaire

Leave A Reply