Bénin : Le système sanitaire se réforme à travers la constitue de sa base de données

0

Par : Chafick FAGBÉMI

© www.boulevard-des-infos.com

Les questions des disparités relevées dans la répartition et/ou affectation des professionnels de la santé seront bientôt de vieux souvenirs. Désormais, les besoins en professionnels de santé seront désormais couverts pour garantir aux populations, l’accès à des soins de qualité et partout sur le territoire national. Pour y arriver, le gouvernement entend répertorier tous les professionnels du secteur de la santé disponible sur le marché du travail.

Cette décision a été prise lors du Conseil des Ministres du mercredi 15 Janvier 2020. Cette base de donnée que le gouvernement a décidé de lancer, permettra d’avoir une idée exhaustive sur leur effectif exact. Ainsi, a-t-il été décidé d’ouvrir un registre d’inscription afin de les recenser.

Pour ce premier grand recensement, six catégories de praticiens sont concernés. Il s’agit notamment des professionnels de santé titulaire de diplôme d’état de doctorat en médecine et diplôme d’études spécialisés (DES) ou doctorat de spécialité ; les diplômés d’Etat de doctorat en pharmacie et DES ou doctorat de spécialité ; les titulaires de diplôme d’odontostomatologie et diplôme de spécialité ou de doctorat de spécialité ; ceux diplômés d’Etat de doctorat en médecine, en pharmacie ou en odontostomatologie ; les titulaires d’une licence ou d’un master professionnels dans une discipline paramédicale ; et les titulaires d’un diplôme de baccalauréat professionnel dans une discipline paramédicale.

Il est à spécifier qu’au terme ce vaste recensement de ces professionnels du secteur de la santé, une procédure rigoureuse s’en suivra afin d’une part, de traiter et d’analyser les données collectées, et d’autre part, de n’en retenir que les postulants éligibles. Ceux-ci devront après cette étape, subir un test d’aptitude à l’issue duquel seul les professionnels dont la qualification est confirmée et approuvée pourront espérer faire désormais parti de la base de données à constituer. C’est dire donc que les réformes engagées et en cours dans le secteur de la santé et surtout relative à la sédentarisation des médecins dans le secteur public, suit toujours son évolution.

Leave A Reply