Opinion : Comment corriger les déboires qui s’observent dans l’image publique de certains potentiels candidats ?

0

Par : Dr Harry VIDEROT

© www.boulevard-des-infos.com

Suite aux images montrant les exactions (Sextape et drogue dans les collèges) de plusieurs apprenants au sein d’établissements d’enseignement, et qui ont circulé sur internet ; Ces agissements des élèves qui ont bien créé un tolé général. Le Consultant en Management des Entreprises et Organisations, le Spécialiste des Objectifs de développement durable (ODD), Docteur Harry Viderot, a prodigué des conseils en recadrant le débat et situé les responsabilités dans (l’Economiste du 3 Avril 2020 No1632) résumant qu’une éducation de mauvaise qualité équivaut presque à une absence d’éducation. Il a dévoilé le véritable problème car pour lui, « l’éducation est un droit humain vital, qui joue un rôle crucial dans le développement humain, social, et économique d’un pays ». Et, comme dispositions à prendre pour sauver l’éducation ; il a suggéré qu’un programme de nouvel « enseignement moral et civique » s’impose. Ceci doit permettre une refondation de l’école se déclinant et s’appuyant sur 4 principes : principe d’autonomie, principe de la coexistence des libertés, principe de discipline et principe de la communauté de citoyens, permettant ensuite de définir les « valeurs et les normes que cet enseignement transmet ». Ainsi, il privilégie les piliers de la culture morale et civique qui sont définis, à partir de quatre dimensions : une dimension sensible (culture de la sensibilité) ; une dimension normative (culture de la règle et du droit) ; une dimension cognitive (culture du jugement) et une dimension pratique (culture de l’engagement).

Ces compétences relevant plus du « savoir être » que du savoir, contribuent à imposer un carcan normatif dans lequel l’élève est enjoint à se mouler.

Comment corriger le tir, que nous découvrons dans l’image public de certains candidats ? Au delà de s’insurger, c’est de prendre conscience du mal et pouvoir le corrigé. Si nous avons déploré des faits d’ordres morales et civiques au sein des écoles ses derniers temps, nous voilà au niveau de potentiels représentants pris dans l’étau des aléas de l’image public, de faire un constat alarmant sur le même ordre interpellant donc la société en générale d’où la mise en place des réformes qui s’imposent pour une citoyenneté démocratique : L’Education civique et morale avant tout engagement politique, ou tout autres positions dans la société.

La démocratie s’est constituée contre l’autorité de la religion, de la tradition et contre les formes traditionnelles d’éducation mais aussi en s’appuyant sur elles. Nous devons préparer l’engagement des jeunes en fin de formation universitaire et des potentiels élus au public management pour une citoyenneté démocratique réussie mais aussi aux autres axes par lesquels l’individu peut jouer un rôle dans la société à savoir donc ;

-Le Public Management
-Le Business & Entrepreneuship
-Le Civic Leadership

a-Public Management

Ce programme sera conçu pour ceux qui travaillent ou aspirent à travailler dans tous les niveaux de gouvernement (y compris les postes élus), des positions au niveau des partis politiques, les organisations régionales comme l’Union africaine ou la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, les organisations internationales telles que les Nations Unies ou d’autres organisations d’intérêt public ou groupes de réflexions. Il exposera les participants à des modèles de gestion publique et aux meilleures pratiques, tout en renforçant leurs capacités techniques et de leadership.

b-Business & Entrepreneurship

Ce programme sera conçu pour la catégorie d’entrepreneurs émergents ou d’aspirants entrepreneurs qui souhaitent assumer des rôles de leaders au sein du secteur privé ou créer leurs propres entreprises sur le continent. Il permettra aux participants de se familiariser avec une variété d’approches aux affaires et à l’entreprise, y compris celles qui sont utilisées pour traiter les questions sociales. Il permettra également de renforcer les capacités techniques et de leadership, l’éthique des affaires, l’entrepreneuriat social, la microfinance, le développement organisationnel, la responsabilité sociale des entreprises.

c- Civic Leadership

Ce programme sera orienté vers ceux qui sont ou aspirent à être civiquement engagés et à être au service du public par le biais d’organisations non gouvernementales, d’organisations communautaires, ou par le bénévolat. Il familiarise les participants à la signification du leadership civique, tout en renforçant leurs capacités techniques et de leadership dans des domaines tels que la citoyenneté, le renforcement de la communauté, le développement économique, le militantisme à la base, la mobilisation politique et de leadership, et le bénévolat.

Leave A Reply