Bénin : Le douanier « capi dougbè » radié pour fautes lourdes !

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)

© www.boulevard-des-infos.com

Au cours du Conseil des Ministres de ce mercredi 22 Juillet 2020, le gouvernement a entériné la radiation des deux fonctionnaires des douanes qui ont écopé de sanctions disciplinaires pour des fautes lourdes. Il s’agit des Inspecteurs Zénoudine Ali Yérima et Sèdékon Marc Maxime Kanho, plus connu sous le pseudo « Capi dougbè ».

À ces deux désormais ex agents des douanes et droits indirects du Bénin, il est reproché des écarts de conduites dans leur travaille, des écarts ayant entraîné de sérieuses manque-à-gagner au trésor public du Bénin.

En effet, courant février et mars 2020, ces deux inspecteurs des douanes qui étaient précédemment en service à la recette des douanes du Port de Cotonou, ont procédé à des traitements frauduleux de déclarations de marchandises.

Le premier, Zènoudine Ali Yérima, a, sur une base ne découlant d’aucune des méthodes d’évaluation en douane, non seulement admis une valeur différente de celle retenue dans l’attestation de vérification documentaire afférente à la marchandise déclarée, mais, il a également fait un contrôle de cohérence qui concerne les résultats au lieu du contrôle de recevabilité qui assure la fiabilité et l’exactitude des données et des éléments déclarés.

Quant au second, Sèdékon Marc Maxime Kanho alias « Capi dougbè », en sa qualité de chef par intérim des opérations commerciales, il lui est reproché d’avoir contre-écrit à la baisse la valeur de marchandises, dont il avait lui même pourtant procédé à la liquidation correctes des droits et taxes lors d’une première déclaration.

Pris dans ces actes délictueux, ces désormais ex agents des douanes et droits indirects du Bénin n’ont pu expliquer leur actes devant le Conseil de discipline. Devant de tels travers et conformément aux textes en vigueur, ils écopé de soixante (60) jours d’arrêt de rigueur pour fautes lourdes. Ce qui a entraîné leur radiation pure et simple de l’effectif des disciples de Saint Mathieu. C’est dire que désormais, la fin de l’impunité et des passe-droits montre de plus en plus ses effets.

Leave A Reply