Bénin : Réels tirs croisés entre Koutché et Zinsou ?!

0

Vont-ils réellement décidé de monter sur le tatami pour se régler des comptes ou c’est juste une farce pour se faire une cure de jouvence ? C’est du moins, la toute première question que l’on se pose pour avoir observé les « billets » du week-end dernier en République du Bénin.

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)
© www.boulevard-des-infos.com

Comme dans une annonce des stars de la WWE, ou le plus « jeune » défie son « major », nous avions été témoins ce week-end du défi d’un « jeune » pas des moindres à son « aîné » qui est aussi de facture.

À l’origine, une intervention de Lionel Zinsou, ancien premier ministre de Boni Yayi, sur une chaîne internationale (RFI) au cours de laquelle il a entre autres donné son appréciation sur la gestion économie du Bénin par l’actuel Président Patrice Talon. Un entretien au cours de laquelle, l’homme n’a pas manqué de relever des aspects positifs de gouvernance.

Une opinion libre, qui n’a pas du tout été du goût du dernier chancelier de l’échiquier sous Boni Yayi.
En effet, juste après ces lectures de l’ancien premier ministre Lionel Zinsou, le « jeune » Komi Koutché, ancien Ministre d’État, Chargé de l’Économie, des Finances et des Programmes de dénationalisation, sous Boni Yayi, est monté au créneau à travers un twitte sur sa page. Dans son twitte, Komi Koutché a vite fait de mettre en pièce, la lecture de son ancien collègue. Dès l’entame, le « jeune premier d’Atokolibé » a balayé d’un revers de la main, toutes les allégations faites par « son aîné », Lionel Zinsou. « C’est regrettable que Lionel Zinsou ait choisi d’associer sa voix à cette nauséabonde propagande. S’agit-il de l’économie réelle du Bénin où de celle virtuelle qui lui est attribué depuis 5 ans ? », pouvait-on lire.

Mieux, Komi Koutché qui est visiblement outré par cette lecture de son « grand frère » est allé plus loin en invitant Lionel Zinsou, à « un débat analytique contradictoire sur les chiffres et des réalités. »

Un appel au défi auquel le banquier d’affaires Lionel Zinsou, dans un style très élégant, a marqué sa disponibilité. Dans un post sur sa page Facebook, on pouvait lire :
« Chers amis,

Merci d’avoir ouvert un débat aussi libre autour de l’émission de RFI dont j’étais l’invité. C’est d’ailleurs pour moi une occasion de vous remercier plus généralement de votre fidèle intérêt.
J’accepte évidemment la contradiction. Et je pense que le débat factuel sera utile.
Il y a eu évidemment quelques caricatures et un peu d’insultes personnelles, qui se voudraient humiliantes, mais vous avez sans doute observé que je n’y ai jamais répondu, même et surtout au plus fort d’une campagne électorale.
Gardons de la sérénité et notre goût de l’honnêteté intellectuelle. Faisons vivre le débat d’idées et la fierté de notre pays.
En amitié
Lionel. »

Il n’en aura pas fallu plus, pour que la toile en fasse son choux-gras à travers différents commentaires et sur plusieurs heures, ces deux derniers jours.

Mais avec un peu de recule, des interrogations légitimes se dégagent. La première est de savoir : Qu’est-ce qui a bien pu opposer l’ancien Ministre d’État Komi Koutché et l’ancien premier ministre Lionel Zinsou, pour que le « jeune » qui pouvait, en bon gentleman qu’il est, faire des remontrances à son « aîné » en privé, en arrive à le défier sur la place publique à travers un débat contradictoire via les réseaux sociaux ?

Cette interrogation porte tout un sens surtout quand on sait que lors des dernières élections présidentielles qui ont permis l’arrivée aux affaires de l’actuel Président, Komi Koutché a été un élément très capital (directeur de campagne) dans le dispositif de Lionel Zinsou, qui était aussi candidat à ces présidentielles.

L’autre interrogation non moins négligeable est de savoir si le « jeune » et son « aîné » sont-ils sincères dans leurs « clashs virtuels » ou tout cela fait parti d’une stratégie millimétrée pour la course de 2021 ?

À cette dernière interrogation, bien malin qui pourra y répondre. Les jours à venir pourront nous situer.

Leave A Reply