Bénin : L’Anapi offre deux journées d’appropriation des procédés sur les exploitations des documents brevets

0

Mathias Agon, Directeur général de l’agence nationale de la propriété industrielle a procédé à la clarification du concept à l’ouverture des travaux de ce séminaire qui s’ouvre ce mardi 18 décembre et ce, jusqu’au mercredi 19 décembre 2018.

Par : Fidèle VODOUNON (Collaboration)

Le Cati (Centre d’appui à l’innovation et à la technologie)est au coeur de cette dynamique liée à l’accessibilité et l’exploitation des documents brevets. Il est question de booster initiative de l’exploitation de la base de données Cati par les acteurs (inventeurs, universitaires, chercheurs, start-up…). Information en propriété intellectuelle, accès aux revues scientifiques et autres seront au coeur des échanges auxquels le DG/Anapi appelle l’attention des participants.

Ouvrant officiellement les travaux du séminaire au nom du ministre de l’industrie et du commerce, Jean Zounmènou, conseiller technique de la propriété industrielle et à la normalisation, a rappelé l’importance des Cati dans le dispositif d’appui aux acteurs des recherches et de l’innovation. Il s’agit de la facilitation de l’accès aux bases de données, la formation, les échanges d’expériences et bien d’autres opportunités qui sont assurées avec l’appui des organismes internationaux actifs dans le domaine. Il est question que le Bénin s’inscrive pleinement dans cette dynamique pour relever les défis de la croissance économique du pays. Ce séminaire de formation qui s’inscrit à juste titre dans cette logique mérite donc selon le représentant du ministre de l’industrie et du commerce une attention soutenue des participants.
Il faut souligner que l’exploitation des brevets rentre en ligne de compte avec les attributions du Cati qui sont des unités de stockage et de diffusions des procédés et autres informations pratiques relatives entre autres aux brevets déjà tombés dans le domaine public et dont l’exploitation est désormais ouverte aux scientifiques, chercheurs, universitaires et innovateurs. Et ce séminaire vise justement à mieux outiller les acteurs béninois à l’accessibilité et à l’exploitation efficiente de ces données.

Leave A Reply