Bénin/Infrastructures : Les travaux de la route Lokossa-Dévé-Aplphoué-frontière du Togo lancés

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T) 

© www.boulevard-des-infos.com

Longtemps promis aux populations de ces localités à grand renfort médiatique par les gouvernements défunts sans jamais les lancés, les travaux de construction de la route Lokossa-Dévé-Aplphoué-frontière du Togo ont été officiellement lancés ce jeudi 7 Février 2019. Le gouvernement du Président Patrice Talon qui connait l’importance de cette route qui traverse plusieurs agglomérations qui sont des zones à fortes productions agricoles, est décidé à mettre rapidement l’infrastructure à la disposition des populations. Le premier coup de pioche a été donné par le ministre des infrastructures et des Transports, Alassane Séidou en présence des autorités politico-administratives de ces localités, et sous les regards inquisiteurs des populations bénéficiaires.

Longue de 46,11 kilomètres, le projet de construction de la route Lokossa-Dévé-Aplphoué-frontière du Togo coûtera globalement 22 milliards 687 millions 868 milles 450 francs CFA Hors Taxe. Sur ce budget, la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) financera à hauteur de 21 milliards 312 millions 983 milles 622 francs CFA hors taxe, et le budget national du Bénin complètera 1 milliard 374 millions 884 milles 828 francs CFA hors taxe.

De façon spécifique, la route Lokossa-Dévé-Aplphoué-frontière du Togo est constituée d’une section de la route nationale n°2 (Comé-Lokossa-Dévé-Aplahoué) et d’une section de la route nationale Inter États n°4 (Frontière Togo-Aplahoué-Abomey-Bohicon-Kétou-Frontièrz Nigéria).

La section Lokossa-Dévé-Aplphoué longue de 36,11 km est actuellement à l’état de route en terre et présente sur une bonne partie de son tracé, un relief moyennement accidenté avec plusieurs dépressions généralement dans les zones marécageuses rendant ainsi la circulation très pénibles en période de pluie.

Les travaux qui dureront rigoureusement 24 mois ont été confiés au groupement d’entreprises NSE/NSE-CI qui a été retenu au terme de l’appel d’offre international lancé le 21 novembre 2017.

Il est aussi à préciser que la réalisation des prestations de contrôle et de surveillance des travaux d’aménagement et de bitumage sont confiés au groupement de bureaux DECO IC/BECI BTP AGEIM qui a été retenu à l’issue d’un avis à manifestation d’intérêt et d’une demande de propositions.

Leave A Reply