Franck Kpassassi : « …Ce n’est pas un échec si la tentative d’union de tous les partis de l’opposition n’a pas abouti… »

0

Franck Mètolé Kpassassi était hier dimanche 10 février 2019, sur l’émission sociopolitique « Xodjôxo » (la réalité des faits, ndlr) de la radio Tonignon de Zogbodomey. À cette occasion, le jeune candidat du parti USL aux prochaines législatives dans la 23ème circonscription électorale, a passé au scanner deux dossiers de l’actualité sociopolitique du pays.

Par : Is-Deen O. TDJANI (D.O.T)
© www.boulevard-des-infos.com

Dans une méthodologie qui lui est propre, Franck M. Kpassassi, Secrétaire Général du Pôle Unifié des Jeunes de l’opposition (PUJO), a évoqué les raisons/difficultés de l’opposition à établir une liste unique pour les prochaines législatives ; et l’affaire dite des 18 kg de cocaïne.

Dans le déroulé de cette émission interactive, c’est en langue nationale fon que Franck Kpassassi a expliqué sa compréhension des deux différents dossiers.

Sur le dossier des 18 kg de cocaïne dans lequel le nom de l’homme d’affaire Sébastien Ajavon est cité, Franck Kpassassi estime que « le gouvernement doit donner suite à l’ordonnance de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP). Une décision qui suspend l’exécution en l’état du jugement de la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (Criet). » Il invite de ce part, le gouvernement à donner une meilleure image du Bénin sur le plan judiciaire. « Il faut aller au-delà de la personne de l’homme d’affaire Sébastien Ajavon et faire respecter la loi.« , a-t-il conclu.

Abordant le volet de la difficulté qu’éprouve l’opposition à établir une liste unique pour les prochaines législatives, Franck Kpassassi se veut rassurant de la solidarité qui règne au sein de l’opposition. Selon sa lecture, « … Ce n’est pas un échec si la tentative d’union de tous les partis de l’opposition n’a pas abouti. C’est d’ailleurs la meilleure option puisque les Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) ont une grande influence dans le septentrion et l’Union Sociale Libérale (USL) dans le sud. »

Au terme de l’émission, le jeune acteur politique a invité les populations du Bénin en générale et celles du Zou en particulier, à rester mobiliser autour de l’Union Sociale Libérale de Sébastien Ajavon pour une victoire certaine de l’opposition au terme des législatives du 28 avril 2019.

Leave A Reply