Bénin : Komi Koutché remercie ceux qui l'ont soutenu pendant ses "tribulations madrilènes"

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)
© www.boulevard-des-infos.com
Dans un message de remerciement en date du 26 Avril 2019 et dont www.boulevard-des-infos.com détient copie, l’ancien Ministre d’Etat béninois chargé de l’Économie et des Finances, Monsieur Komi Koutché exprime sa gratitude à tout ceux qui ont été d’un soutien durant la stressante période de procédure judiciaire qu’il a connu à Madrid en Espagne du 15 décembre 2018 au 23 avril 2019.
Pour l’ancien chancelier de l’échiqieur béninois, qui exprime avant tout sa gratitude à Dieu Tout-Puissant, Grand Maître du temps et des destins, c’est aussi « …le moment de saluer l’indépendance de la Justice espagnole et d’exprimer toute ma gratitude au Royaume d’Espagne pour le traitement digne dont j’ai bénéficié tout au long de ce qui devrait être une escale de quatre heures, mais qui s’est mué en une épreuve judiciaire de quatre (04) mois. »
En digne fils du pays du pacte de terre, le Jeune Premier d’Atokolibè (un village situé dans la Commune de Bantè, au centre du Bénin, ndlr) témoigne aussi toute sa reconnaissance aux conseils qui l’ont défendu lors de cette épreuve. « …Je voudrais reconnaître ici le professionnalisme, la loyauté et la ténacité dont mes avocats ont fait preuve tout au long de cette longue et parfois stressante procédure et leur témoigner ma satisfaction. »
Tout en espérant voir le Bénin retrouver son « prestige démocratique », Komi Koutché adresse aussi ses remerciements à ses amis à travers l’Afrique et le monde et surtout à son épouse et ses enfants. Lire ici, l’intégralité de son message.

*************

Message de remerciement

Chers compatriotes, chers amis,
Alors que je le rendais à Paris sur invitation de la diaspora béninoise en Europe dans le cadre d’une rencontre prévue pour le 15 décembre 2018, j’avais été interpellé lors de mon transit à l’aéroport de Madrid à la demande des autorités de notre pays. Après une procédure judiciaire qui a duré plus de quatre (04) mois, la justice espagnole m’a relaxé ce mardi 23 avril 2019 en rejetant purement et simplement la demande introduite par le gouvernement béninois.
J’exprime avant tout, ma grande gratitude à Dieu Tout-Puissant, Grand Maître du temps et des destins.
C’est le moment de saluer l’indépendance de la Justice espagnole et d’exprimer toute ma gratitude au Royaume d’Espagne pour le traitement digne dont j’ai bénéficié tout au long de ce qui devrait être une escale de quatre heures, mais qui s’est mué en une épreuve judiciaire de quatre (04) mois. Je voudrais reconnaître ici le professionnalisme, la loyauté et la ténacité dont mes avocats on fait preuve tout au long de cette longue et parfois stressante procédure et leur témoigner ma satisfaction.
À vous tous, tant de l’intérieur que de la disapora qui m’avez apporté soutien et fraternité, je voudrais, s’il est encore besoin, vous réitérer mon engagement pour les causes de notre commune patrie en ce moment d’épreuves faites d’une dure mise à mal de l’unité nationale et de la cohésion construite au cours des trente dernières années, du le socle de la Conférence nationale des Forces Vives de la Nation.
Au cours de ces derniers mois, il m’est arrivé de m’inquiéter plus pour le Bénin que pour les déboires infligés à ma modeste personne. Je garde espoir que nous allons retrouver notre prestige démocratique fait entre autres, de Justice et d’Égalité.
Qu’il me soit permis en ces circonstances de remercier les amis à travers l’Afrique et le monde pour leurs diverses compassions et leurs soutiens.
À mon épouse et à mesure enfants, j’exprime ma tendre reconnaissance pour l’affectueux réconfort de tous les instants et leur présente toutes les excuses pour la souffrance endurée de mon fait.
Merci à chacun et à tous ceux que je n’ai pas pu citer ici.
Que Dieu nous garde et bénisse notre pays.

Leave A Reply