Genre : L'Afrique en guerre contre les mutilations génitales féminines et les mariages des enfants

0

Les Mutilations Génitales Féminines touchent plus de 200 millions de femmes en Afrique et dans le monde. Malgré les efforts de sensibilisation faits à l’endroit des populations sur les méfaits de cette pratique sur les enfants (filles), et les mesures de répression prises dans certains pays concernés, le phénomène dicte toujours sa loi sous d’autres formes.
A côté de ce phénomène nuisible à la fille, il y a également les Mariages des Enfants. Ces deux pratiques considérées en Afrique comme des obligations culturelles doivent disparaître enfin. A Dakar, depuis hier, dimanche 16 Juin 2019, un Sommet se réunit autour des deux thématiques pour apprécier les actions menées dans les pays concernés, définir de nouvelles orientations et prendre des résolutions pour amener les pouvoirs politiques à mettre en place de nouveaux dispositifs de lutte contre ces phénomènes.
Après la cérémonie d’ouverture présidée, dimanche matin par la Présidente du Conseil Economique, Social et Environnemental du Sénégal et la Vice-Présidente de la République de Gambie, plusieurs panels ont été animés par des acteurs impliqués dans la lutte et des victimes en vue de mieux imprégner l’assistance de comment la lutte est menée dans divers pays.
Les travaux en atelier démarrent ce lundi matin à King Fahd Palace Hôtel.
La délégation béninoise composée d’activistes, de victimes survivantes, du Ministère du Plan et du Ministère en charge des Affaires Sociales est conduite par Madame Elise Fatima KOSSOUOH KOSSOKO, Secrétaire Générale Adjointe du Ministère en charge des Affaires Sociales et représentant le Ministre Bintou CHABI ADAM TARO.
Par : Félicien FANGNON (Collaboration)
© www.boulevard-des-infos.com

Leave A Reply