Bénin : Natondé Aké demande des "mesures hardies" contre la transhumance bovine dans la région Agonlin

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)
© www.boulevard-des-infos.com
Les dommages collatéraux de la transhumance bovine s’enchaînent chaque année dans les départements du Bénin. Dans la région Agonlin particulièrement, le phénomène de la transhumance bovine a pris une propension inquiétante et est devenu la bête noire des agriculteurs qui subissent les affres à chaque passage des bestiaux et de leurs maîtres (les accompagnateurs des bovins).
Face à ce drame qui s’enregistre chaque année, l’élu de la 24è circonscription électorale, l’honorable Bonaventure Natondé Aké qui a toujours été aux côtés des victimes de ces ravages des bovins, a décidé de solliciter le gouvernement afin qu’une solution définitive soit trouvée au phénomène. Dans cette droite ligne, il s’est fait porte-parole des populations victimes, en lançant le débat vendredi dernier depuis le palais des gouverneurs lors du premier débat d’orientation budgétaire de la huitième législature.
Au cours de son intervention, le député Natondé Aké s’est dit très préoccupé par la situation qui, en dehors des pertes matérielles, financières et humaines qu’elle occasionne à chaque saison, risque de nous conduire vers un conflit difficile à maîtriser si l’on n’y prenne très vite les dispositions appropriées. Tout en saluant les efforts du gouvernement pour limiter les dégâts de la transhumance bovine dans la région Agonlin, l’honorable Natondé Aké plaide pour son implication plus prononcée dans le dossier afin que de pareilles situations ne se reproduisent.
Il est utile de rappeler que plusiers actions ont déjà été menées par l’honorable Bonaventure Natondé Aké dans le règlement de la situation pacifique de ce phénomène. On peu citer entre autre, les rencontres avec les autorités préfectorales et ministérielles et les responsables des forces de sécurité. Il a aussi toujours été financièrement et materiellement présent aux côtés des victimes pour la recherche de solution à ce phénomène.

Leave A Reply