Can Egypte 2019 : Prudencio Claudine, "la visionnaire" qui prédit la qualification des Écureuils

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)
© www.boulevard-des-infos.com
Les Écureuils du Bénin ont dompté et tenu en échec hier mardi 2 juillet 2019, les lions indomptables du Cameroun, et se qualifient ainsi pour la phase des 8ème de finale. C’était une première dans l’histoire du football béninois, de voir le onze national passer avec succès l’étape des trois premiers matchs de groupe.
À l’origine de ce succès, l’histoire retiendra qu’au Bénin, la députée Claudine Afiavi Prudencio, Présidente du parti Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) a été la toute première femme à prédire la qualification des Écureuils pour les 8ème de finale de la coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui se tient en Egypte. Pendant que beaucoup doutaient, elle aura été aussi un soutien véritable pour le onze national, parce que convaincu que l’exploit est possible avec les poulains de Michel Dussuyer. Et pour preuve, depuis l’aurore de cette compétition, la « Maman des Écureuils du Bénin », comme on s’habitue à l’appeler, aura été la seule femme politique béninoise à exprimer tout haut et fort, son soutien indefectible et sans failles au onze national.
À travers des communiqués de presse, des messages au peuple béninois et aux acteurs politiques de toutes les chapelles, des prières à l’intention des joueurs et même une « interview prophétique », l’honorable Claudine Afiavi Prudencio n’a de cesse d’exhorter les uns et les autres à croire en la chance de nos ambassadeurs en mission en terre Égyptienne. Claudine Afiavi Prudencio, en bonne compatriote, a cru en la capacité des Écureuils d’accomplir l’impossible. À juste titre, elle avait lancé en son temps le mot d’ordre, « Impossible n’est pas écureuils« . Et de début jusqu’à présent, ses prémonitions ont toutes été vérifiées à chaque fois. De la rencontre face au Ghana jusqu’à l’ultime derby contre les lions indomptables, Claudine Afiavi Prudencio aura prédit l’avantage pour les Écureuils. Et sans fausses notes, tout aura été ainsi. C’est dire donc qu’en plus de son soutien indefectible et sans failles affiché au onze national, Claudine Afiavi Prudencio reste toujours attacher au succès de son pays au plan régional et continental. À travers le message de félicitations et d’encouragement qu’elle a publié hier soir, juste après le match des Écureuils, on est tenté de conclure que la « maman des Écureuils du Bénin » n’a pas perdu confiance en « ses enfants ». Bien au contraire.

Leave A Reply