Bénin/Parlement : Aké Natondé et ses collègues insufflent une nouvelle dynamique à la caisse de sécurité sociale

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)
© www.boulevard-des-infos.com
Réunis en plénière ce jeudi 11 Juillet 2019, les députés de la 8ème législature ont examiné le projet de loi portant autorisation de ratification du traité révisé de la Conférence Internationale de la Prévoyance Sociale (CIPRES) qui a été signé par le Bénin le 14 février 2014, à Abidjan en Côte d’ivoire.
À cette occasion, la Commission de l’Éducation et des Affaires Sociales (C4) que préside l’honorable Bonaventure Natondé Aké, a sorti le grand jeu. Et pour preuve, pour ce premier dossier qui a été un test grandeur nature pour cette commission, le Président Natondé Aké et ses collègues ont fait valoir la finesse et la doigté dont ils ont le secret.
En effet, lors de cette plénière, tous les députés présents et/ou représentés ont salué et surtout félicité le travail minutieux qui a été abattu par les membres de la Commission de l’Éducation et des Affaires Sociales (C4) dans l’étude de ce dossier. Aux interrogations de ses autres collègues députés qui voulaient comprendre davantage sur l’importance et le rôle de la CIPRES, l’élu de la 24è circonscription électorale, s’est voulu très méthodique et rassurant. Avec son calme olympien, le député Bonaventure Natondé Aké a précisé à ses collègues que la CIPRES a pour vocation principale de sauver nos caisses de sécurité sociale. Il rajoute que « Si les caisses se portent bien, c’est grâce à la CIPRES. »
Dans l’ensemble, il est à souligner que la finesse et la doigté avec lesquelles ce dossier a été traité et d’ailleurs salué par les autres députés, témoigne de la qualité de la volonté du travail bien fait qui a toujours caractérisé les actions de l’honorable Bonaventure Natondé Aké, Président de la Commission de l’Éducation et des Affaires Sociales (C4). L’homme de Naogon et ses collègues insufflent ainsi une nouvelle dynamique à la caisse de sécurité sociale du Bénin.

Leave A Reply