Bénin : Un atelier sur l'universalité de l'internet pour apprécier les réformes du secteur du numérique

0

La salle de conférence de Golden Tulip Hôtel le Diplomate de Cotonou abrite ce mardi 23 Juillet 2019, les assises de l’atelier sur l’universalité de l’Internet. Organisé par le Ministère de l’Économie Numérique et de la Communication (MENC) et sous la collaboration de l’Unesco et l’Agence Béninoise du Service Universel des Communications Électroniques et de la Poste (Absu-cep), cet atelier vise à mettre en lumière et surtout d’accompagner les réformes mises en œuvre de façon courageuse dans le secteur de l’économie numérique au Bénin.
Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)
© www.boulevard-des-infos.com
De manière spécifique, cet atelier permet aux participants d’avoir une idée précise sur les actions de l’Absu-cep, d’apprécier les facteurs d’évolution de l’Internet, d’analyser et rendre disponible l’information fiable sur l’état et l’évolution de l’Internet. Il permettra également une circulation d’informations sur les innovations mises en place par le gouvernement, les acteurs économiques, la société civile et bien d’autres acteurs du secteur. Dans une présentation initiée par l’UNESCO, désireuse d’accompagner le secteur à travers une étude sur les indicateurs de l’universalité de l’Internet au Bénin, afin d’en produire un rapport, Monsieur Alain Kiyindou, Professeur, Chaire UNESCO, pratiques émergentes en technologies et communication pour le développement à l’Université de Bordeaux Montaigne, a souligné que « cette étude est une première en Afrique et dans le monde. C’est la première fois qu’une étude de grande envergure est menée. Le Bénin en est le pionnier. Le choix a été porté sur le Bénin, parce que le Bénin en a besoin, mais surtout parce qu’il rempli les critères à travers la mise en place d’infratstructures appropriées. Le Bénin a un écosystème intéressant. », a-t-il déclaré. Tout en rappeant que ce lancement est un sypbole fort. Il n’a pas manqué de saluer les mérites du gouvernement qui fait montre d’un attachement à cette étude.
Dans son allocution de bienvenue, Madame Aurélie Adam Soulé Zoumarou, Ministre de l’Économie numérique et de la Commission (MENC) précise que de nos jours, l’accès à l’internet est devenu une nécessité et même une obligation. Pour Aurélie Adam Soulé Zoumarou, « l’atelier de ce jour permet d’apprécier les résultats des réformes mises en œuvre par le gouvernement dans le secteur de l’internet. Cet atelier sera aussi une occasion de parler des réalisations de l’absu-cep dans le domaine. »
S’attelant à cette tâche, le Directeur Général de l’Absu-cep, Émile Kougbadi a présenté un exposé sur « le service universel pour le développement du Bénin ». Dans son développement, il a présenté les ambitions du gouvernement dans le secteur du numérique, présenté l’agence dont il est le Directeur Général, faire un focus sur les axes d’intervention. Il s’est également attardé sur les projets réalisés par son agence avant d’énumérer les perspectives de l’absu-cep.

Leave A Reply