Bénin : La Constitution entame un check-up ce jour au parlement

4

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)

© www.boulevard-des-infos.com

Elle passe aux mains des spécialistes du parlement pour « un bilan de santé ». Elle, c’est la constitution béninoise du 11 décembre 1990. Elle entame un toilettage dès ce jour au palais des gouverneurs. C’est ce qu’on retient d’un communiqué du premier responsable de l’Assemblée nationale, l’honorable Louis Vlavonou, invitant les élus du peuple à l’hémicycle pour ce jour, jeudi 31 Octobre 2019.

À l’initiative d’un groupe de dix députés, la loi fondamentale de la République du Bénin sera mise sur la table afin de subir un check-up. Selon certaines sources proches des initiateurs, au cours de cette séance de routine, les élus du peuple analyseront les possibilités de la révision. Ces sources précisent que « …plusieurs articles de la constitution du 11 décembre 1990 seront certes retouchés, mais les verrous concernant la limitation du nombre de mandat ne feront pas objet de retouche. »

Il faut aussi dire que selon les propositions issues du rapport des assises du dialogue politique tenues les 10, 11 et 12 Octobre dernier à Cotonou, la retouche de certains articles de la constitution du Bénin, la plus vieille constitution de l’Afrique depuis l’avènement du renouveau démocratique, n’entraînerait pas une nouvelle République.

Il importe aussi de rappeler qu’à plusieurs reprises et sous différents régimes (Kérékou, Yayi et Talon), la constitution béninoise du 11 décembre 1990, est passé à la table de la révision, mais qu’elle est toujours resté vierge, sans aucunes traces de dépucelage. Cette nouvelle tentative sera t’elle la bonne ? Bien malin qui pourrait y répondre. À suivre.

Discussion4 commentaires

  1. Elle doit être doigtée d’abord avant non ? Un peu de salive aussi pour la lubrifier (adhésion) avant le passage à l’acte.

Leave A Reply