Bénin : Le gouvernement autorise les activités de la caisse des dépôts et consignations

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)

© www.boulevard-des-infos.com

La caisse des dépôts et consignations est désormais une réalité en République du Bénin. Le gouvernement béninois a autorisé le démarrage officiel des activités de cette structure au cours de l’assise hebdomadaire d’hier mercredi 13 Novembre 2019 au palais de la marina. À cette occasion, le gouvernement a pris acte de la fin du mandat du comité de pilotage qui a fait des conclusions validées au cours du dernier séminaire gouvernemental organisé le 6 novembre 2019. Ainsi, afin de franchir le pas décisif qui autorise le démarrage officiel de ces activités, le gouvernement a adopté les décrets portant : approbation des statuts de la caisse des dépôts et consignations ; nomination des membres de la commission de surveillance ainsi que des commissaires aux comptes de ladite structure. Toujours dans la droite ligne de marquer sa volonté à doter cette caisse des moyens de fonctionnement, le gouvernement a aussi autorisé la mise en place d’une dotation financière initiale de 10 milliards de francs CFA. Ces fonds faut-il le préciser, seront renforcés par d’autres apports du gouvernement en temps utile.

Mission de la caisse des dépôts et consignations

La Caisse des dépôts et consignations du Bénin est une institution financière publique dont l’objectif principale est de mieux sécuriser l’épargne et de la mettre au service du développement économique et social de notre pays. À ce titre elle aura spécifiquement pour missions de recevoir, conserver et gérer les dépôts et valeurs appartenant aux structures qui y sont tenues ou qui en font la demande. Elle se chargera aussi de gérer les consignations administratives et judiciaires ainsi que les cautionnements. Cette structure peut aussi agir comme un investisseur de long terme dans les secteurs clés de l’économie et venir en appui aux activités du système bancaire classique. À travers cette volonté du gouvernement du Bénin de se doter d’une caisse des dépôts et consignations, il faut y voir une avancée dont les premiers pas ont été posés en conseil des ministres en 2018. C’est dire que désormais, un instrument est mis en place en République du Bénin pour réduire le recours à l’endettement extérieur. Mieux, cette transformation structurelle traduit que l’amélioration de l’économie béninoise n’est ni un slogan, ni un vœu pieux.

Leave A Reply