Bénin : L’Union européenne et le gouvernement signent 3 conventions de projets

0

Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)
© www.boulevard-des-infos.com

La Délégation de l’Union européenne et le Gouvernement du Bénin ont procédé hier mercredi 13 novembre 2019 à Cotonou, à la signature de trois programmes financés sur les Programmes Indicatifs (National et Régional) du 11ème FED. D’un montant de plus de 30 milliards de FCFA, ces différents programmes sont destinés à la compétitivité en Afrique de l’Ouest, l’amélioration de l’accès des populations à l’énergie et à la prévention de l’extrémisme violent. À l’occasion de cette cérémonie officielle de signature, le Chef de la délégation de l’Union Européenne au Bénin, l’Ambassadeur Oliver Nette a rappelé les spécificités des différents programmes et rappelé que « Dans un contexte d’intégration régionale et de promotion des échanges commerciaux, la croissance passe par l’amélioration de la compétitivité et s’appuie sur l’investissement privé. » Pour l’Ambassadeur Nette, l’objectif du premier programme, ectif du programme (WACOMP) est de « renforcer la compétitivité de l’Afrique de l’Ouest et de promouvoir l’intégration des pays dans le système commercial régional et international». Il précise que de façon plus spécifique, ce programme pour priorité de travailler à l’amélioration de la performance, de la croissance et de la contribution à l’industrie, au commerce régional et aux exportations de chaînes de valeur sélectionnées ainsi qu’à l’amélioration du climat des affaires aux niveaux national et régional ». Nous vous proposons ici, le communiqué final qui a sanctionné la signature des conventions de ces trois programmes.

**************

RÉPUBLIQUE DU BÉNIN

COMMUNIQUE DE PRESSE

L’Union européenne et le Gouvernement du Bénin soutiennent la compétitivité en Afrique de l’Ouest, l’amélioration de l’accès des populations à l’énergie et la prévention de l’extrémisme violent.

La Délégation de l’Union européenne et le Gouvernement du Bénin ont procédé le 13 novembre 2019 à Cotonou, à la signature de trois programmes financés sur les Programmes Indicatifs (National et Régional) du 11ème FED, en mobilisant plus de 30 milliards de FCFA pour la compétitivité en Afrique de l’Ouest, l’amélioration de l’accès des populations à l’énergie et la prévention de l’extrémisme violent.

• Le Programme pour la compétitivité en Afrique de l’Ouest – WACOMP (volet Bénin), à hauteur de 3,28 milliards de francs CFA (5 millions d’euros),

• Le Programme PRomouvoir l’Économie VERte au Bénin (2ème phase) : investir pour l’accès, la production et l’efficacité d’une énergie propre et durable (PREVER 2), à hauteur de plus de 23,4 milliards de francs CFA (36 millions d’euros) et

• Le Programme « Consolidation de la paix au Bénin à travers la prévention de l’extrémisme violent » à hauteur de 3,93 milliards de francs CFA (6 millions d’euros) L’objectif global du programme WACOMP est de «renforcer la compétitivité de l’Afrique de l’Ouest et de promouvoir l’intégration des pays dans le système commercial régional et international».

Plus spécifiquement, le programme travaillera pour améliorer la performance, la croissance et la contribution à l’industrie, au commerce régional et aux exportations de chaînes de valeur sélectionnées et pour améliorer le climat des affaires aux niveaux national et régional. Le Bénin a retenu le soja et l’économie numérique pour cette intervention.

À travers ce programme, le Bénin vise à promouvoir une transformation structurelle des principales chaînes de valeur afin d’améliorer l’accès aux marchés régionaux et internationaux. Le programme PREVER 2 a pour objectif global de contribuer à la lutte contre la pauvreté en promouvant les investissements et la création d’emploi, en particulier pour les femmes, dans les secteurs porteurs des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

Le programme vise entre autres à améliorer l’accès à l’électricité à travers l’électrification rurale par extension de réseau, renforcer le secteur privé national et international, y compris à travers de l’assistance technique pour les petites et moyennes entreprises dans les cadre des incubateurs, pour produire et distribuer de l’électricité sur réseau ou hors réseau et améliorer l’efficacité énergétique dans les secteurs productifs.

Le projet « Consolidation de la paix au Bénin à travers la prévention de l’extrémisme violent » a pour objectif de prévenir l’extrémisme violent dans trois zones du Bénin: Nikki-Pèrèrè dans le département du Bourgou, Malanville-Segbana dans le département de l’Alibori et Djougou-Bassila dans le département de la Donga. Il vise à apporter un appui aux acteurs de la société civile et aux autorités publiques pour la mise en place de stratégies efficaces et concertées de prévention de l’extrémisme violent, à travers le soutien aux espaces de dialogue multi-acteurs, aux initiatives des organisations de la société civile et des médias communautaires. Il vise également à renforcer l’insertion socio-économique des populations vulnérables les plus exposées au risque d’extrémisme violent, en particulier les jeunes à travers le renforcement de leurs capacités professionnelles et économiques et un accès accru des populations vulnérables aux services sociocommunautaires de base. Ce projet sera mis en œuvre par l’Agence Béninoise de Gestion Intégrée des Frontières (ABeGIEF) et la Maison de la Société Civile ainsi que des organisations de la société civile dans une optique de renforcement de la collaboration Etat-société civile sur la prévention de l’extrémisme violent.

Leave A Reply