Bénin : Félicien Fangnon organise la jeunesse UP de Djakotomey pour les communales

0

 Par : Is-Deen O. TIDJANI (D.O.T)

© www.boulevard-des-infos.com

Les préparatifs entrant en ligne de compte pour les élections municipales et locales de 2020 s’annoncent déjà des certains partis politiques. Au niveau de l’Union Progressiste et plus précisément à Djakotomey, c’est la veillée d’âme. En effet, les jeunes progressistes de cette localité sous la conduite du jeune leader Félicien Fangnon, affute ses armes. Le week-end (samedi 4 janvier) écoulé, ils étaient en réunion à Djakotomey pour mettre en branle la grosse stratégie qui permettra au grand baobab d’étendre intégralement son ombre dans cette commune au soir des élections. Trois points étaient à l’ordre du jour de cette séance qui a eu pour cadre le marché central de Djakotomey. Entre autres, ils ont parlé de : Quelle stratégie adoptée pour une victoire plus écrasante de leur parti, l’Union Progressiste (UP) lors des prochaines élections à Djakotomey ? Quelles places pour la jeunesse dans les positionnements sur les listes de candidatures ? Que faire pour mettre en déroute les adversaires qui viennent distraire leurs parents dans le seul but d’émietter les voix lors des élections de Mai 2020 ? Au cours de cette séance très importante, Félicien Fangnon a avant tout félicité la jeunesse de Djakotomey pour l’important rôle qu’elle joue et continuer de jouer lors des différentes élections afin de garantir la victoire écrasante et de conserver les sièges en jeu dans la 11è circonscription électorale. Il les a aussi invité à rester en rang serré pour que la machine de la victoire de l’UP confirme toute sa jouvence et son efficacité. Nous vous proposons de revisiter le message fort qu’il a envoyé à la jeunesse de Djakotomey à cette occasion.

*******

« … Avant d’aborder le premier point, je voudrais vous réitérer mes félicitations et mes remerciements à la jeunesse de Djakotomey pour l’important rôle joué dans les élections législatives dernières et qui ont permis à notre parti d’avoir tous les sièges en jeu dans la 11è circonscription électorale.

Je voudrais aussi vous rappelé que ces résultats témoignent de ce que le travail que nous faisons ensemble depuis 18 ans pour constituer une force et faire en sorte que la jeunesse ait toujours son mot à dire dans le choix des dirigeants politiques à Djakotomey porte ses fruits.

Aujourd’hui, il n’est plus possible de gagner une élection à Djakotomey sans le mot de la jeunesse. C’est un acquis salutaire.
Ainsi, devons-nous maintenir le cap, tout en redoublant d’ardeur pour que notre vision qui, loin de toute idée de combattre des aînés, veut que la jeunesse joue véritablement sa partition dans le processus de développement de notre commune, soit atteinte.
Et donc, la force que nous constituons aujourd’hui doit s’imposer encore lors des prochaines élections. Notre parti, l’UNION PROGRESSISTE doit avoir une large victoire en Mai prochain.
Pour ce qui est de la place qui nous reviendra sur les listes de positionnement pour le compte des élections communales et municipales, nous avons convenu d’établir une liste de candidats à soumettre aux responsables du parti. A ce niveau, j’ai été clair avec mes frères et sœurs UP : « Que personne ne vienne vous intimider ou vous faire croire que c’est lui le candidat du parti. Que personne ne vienne vous mentir que l’UP l’a retenu pour être candidat. Nous avons des entrées au parti, au niveau national. Le dernier délai pour le dépôt des dossiers est pour le 10 février 2020. Battons-nous pour positionner nos camarades jeunes. Et croyez-moi, nous serons écoutés. L’UP est le seul parti au Bénin où il y a la démocratie dans les prises de décisions. Notre choix sera accepté car nous sommes majoritaires et nous maîtrisons notre terrain. C’est nous qui faisons les élections ici, à Djakotomey. Qu’aucun arriviste ne vienne vous mentir. Depuis 2002 qu’on s’échine, aux côtés de nos ainés politiques, à former ce réseau, on ne les a jamais vus. Si nous travaillons bien, il n’est pas exclu que la Mairie revienne à la jeunesse. Notre parti a toujours priorisé, d’ailleurs, la jeunesse en toute chose. Soyez-en rassurés ! »

Au cours de nos échanges, nous avons pris des mesures pour déjouer les plans de nos adversaires politiques. Mes frères et sœurs m’ont rassuré que comme d’habitude, ils vont les décevoir en Mai prochain. Le peuple adja n’est pas violent. Et nous avons convenu de ce qu’il faut laisser chacun mener librement son activité politique à Djakotomey, un des fiefs de l’UP. Mais au dernier jour, nous saurons appliquer nos mesures pour gagner.

Nous avons convenu de nous revoir sous peu pour finaliser la liste des jeunes à soumettre à l’UP pour être candidats et peaufiner ensuite notre stratégie de fonctionnement avant et au cours des campagnes électorales.

Avant de se séparer, nous nous sommes souhaité les vœux les meilleurs pour cette année 2020. »

Leave A Reply